Barrot blanchi par le service juridique du Parlement

Le service juridique du Parlement
européen n’a rien trouvé à
reprocher au Commissaire français Jacques
Barrot. Le groupe socialiste avait lié sa position à
l’avis rendu par les juristes du Parlement, et ne
s’opposera donc pas au maintien en fonctions de
Barrot.

Le dernier obstacle se dressant encore sur la
route de la Commission Barroso vient d’être
levé. Le service juridique du Parlement
européen a en effet estimé, mercredi 24
novembre, que Jacques Barrot ne pouvait se voir
reprocher son silence sur la condamnation qui
l’avait frappé en 2000 –
condamnation immédiatement
annulée par l’amnistie présidentielle
de 1995.     

Selon le président du Parlement européen,
l’Espagnol Josep Borrell, « cet avis
confirme qu’il n’y a rien à reprocher
légalement à M Barrot ». 

Le groupe socialiste ayant indiqué qu’il
alignerait sa position sur l’avis rendu par le
service juridique du Parlement, il devrait donc
apporter son soutien à M. Barrot lors de la
réunion des présidents de groupe qui doit
se tenir le 25 novembre dans la
journée. 

 

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer