Berlin. Renforcement de la sécurité au Bundestag à la suite de l’insurrection au Capitole américain

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe. [Cineberg/Shutterstock]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BERLIN

Renforcement de la sécurité au Bundestag. Le président du Bundestag, Wolfgang Schäuble, a organisé un renforcement de la sécurité pour le bâtiment du Parlement allemand, selon un rapport publié dans le Bild am Sonntag. Cette décision fait suite aux appels lancés par les législateurs à la fin de la semaine dernière en faveur d’un renforcement de la sécurité autour du Bundestag, en réponse à l’émeute qui a eu lieu au Capitole américain mercredi 6 janvier. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

 PARIS

Éviter que « nous vivions » une situation « catastrophique » comme en Angleterre. Olivier Véran n’a pas maché ses mots lors de son interview pour Europe 1/CNews/Lec Echos dimanche matin. Le ministre français de la Santé a assuré que « nous mettons tout en œuvre pour empêcher la diffusion de ce variant ». Le couvre-feu à partir de 18 heures, déjà en place dans quinze départements, a été étendu ce dimanche à huit autres départements de l’est de la France. La situation dans les Bouches-du-Rhône est particulièrement surveillée, depuis la découverte de cas liés au variant britannique au Covid-19.

Selon le maire de Marseille Benoît Payan, la situation à Marseille est particulièrement « inquiétante » : « Désormais chaque minute compte. » En 24 heures, sept de ces nouveaux cas ont été identifiés comme porteurs du variant anglais. « Je veux que le gouvernement intensifie les contrôles aux aéroports et je demande aux ministres de mettre en place des mesures drastiques concernant les entrées et les sorties du territoire », a noté le maire. Depuis le début de la campagne de vaccination, le gouvernement a été très critiqué pour la lenteur de sa campagne. Le ministre de la Santé a attribué ses lenteurs à un « manque d’expérience par rapport au vaccin. (Lucie Duboua-Lorsch, Euractiv France)

BRUXELLES

La Belgique demande un « partage équitable » des vaccins. La Belgique va demander dix millions de vaccins supplémentaires contre le nouveau coronavirus à Pfizer-BioNTech, a annoncé le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke au cours du week-end. Dans le même temps, il n’existe toujours pas de base de données officielle sur les efforts de vaccination. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Affaire de plagiat : la ministre autrichienne du Travail démissionne. À la suite d’accusations de plagiat, la ministre autrichienne du Travail et de la Famille, Christine Aschbacher (ÖVP), a annoncé sa décision de quitter le gouvernement, déclarant que « les médias et les politiques » avaient émis à un jugement à son encontre de façon prématurée. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Le gouvernement britannique compte sur la COP26. Le ministre des Affaires Alok Sharma a quitté son poste pour se consacrer à plein temps à son rôle de président de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26) organisée en novembre 2021 à Glasgow, signalant la volonté du gouvernement britannique de faire de sa présidence un succès, et ce faisant suite aux critiques d’après lesquelles les précédentes COP se sont montrées inefficaces en raison du manque de leadership du pays hôte. (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN

Covid-19 : l’Irlande parvient à contenir la nouvelle variante de SARS-CoV-2. En Irlande, la flambée du nombre de cas de contamination par la variante sud-africaine de la Covid-19 récemment découverte a été contenue après une récente alerte, ont déclaré les responsables de la santé du pays. (Samuel Stolton, Euractiv.com)

HELSINKI

Les questions de sécurité nordique et européenne sont restées sans réponse à cause du Brexit. Le départ du Royaume-Uni de l’UE a laissé les questions de défense et de sécurité largement ouvertes, les accords bilatéraux et conjoints avec le Royaume-Uni risquant de rester lettre morte. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

STOCKHOLM

Covid-19 : le gouvernement suédois bénéficie de nouvelles compétences pour gérer la pandémie. Le Parlement suédois a approuvé une loi donnant au gouvernement le droit d’appliquer des mesures plus strictes dans la lutte contre la pandémie actuelle. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

Un remaniement du gouvernement en vue ? À la suite de la menace de Matteo Renzi, ancien Premier ministre italien et leader du parti Italia Viva, de voir les ministres actuels de son parti démissionner du gouvernement actuel, un remaniement ministériel semble probable. (Alessandro Follis, Euractiv Italie)

LISBONNE

La nouvelle politique d’immigration du Royaume-Uni sera problématique. La nouvelle politique migratoire britannique, plus restrictive, « sera un problème », qui devra être suivi par la présidence portugaise au Conseil de l’UE, a déclaré vendredi (8 janvier) le ministre portugais des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva. (Beatriz Céu, Lusa.pt)

MADRID

L’Espagne paralysée par une tempête de neige. Le gouvernement espagnol enverra des convois transportant des vaccins contre la Covid-19 et des vivres dimanche dans les zones coupées par la tempête Filomena qui a entrainé la plus forte chute de neige depuis des décennies dans le centre de l’Espagne, faisant quatre personnes. (Euroefe)

NICOSIE

Covid-19 : des vaccins en provenance d’Israël ? Chypre a demandé à son voisin israélien des vaccins contre la Covid-19, a déclaré le président chypriote Nicos Anastasiades dans un entretien avec Politis.

« J’ai contacté M. Netanyahu et lui ai demandé d’envisager de fournir une quantité [de vaccins] pour la République de Chypre. Il va explorer les possibilités envisageables et nous donnera une réponse prochainement », a expliqué le dirigeant chypriote. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

BUDAPEST

Barack Obama : ascension du leadership en Hongrie et ailleurs. « Ce conflit, cette bataille entre une vision plus démocratique et inclusive et une vision descendante, dominante et subordonnée, c’est une compétition qui se déroule ici aux États-Unis et dans le monde entier », a déclaré l’ancien président américain Barack Obama à l’animateur Trevor Noah dans une interview, rapportée par hvg.hu. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

 

Envie d’en savoir plus sur l’actualité européenne ? La suite en anglais : Cyprus asks vaccines from Israel amid EU delay

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer