Empoisonnement Navalny: l’UE appelle Moscou à une « enquête transparente et indépendante »

L'hopital de la Charité à Berlin où se trouve le principal opposant à Moscou Alexeï Navalny suite à son empoisonnement. [EPA-EFE/HAYOUNG JEON]

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne Josep Borrell a appelé lundi 24 aout dans la soirée Moscou à une « enquête indépendante et transparente sur l’empoisonnement » de l’opposant russe Alexeï Navalny, après la découverte d’éléments en ce sens par l’hôpital de Berlin où il est soigné.

« Il est impératif que les autorités russes lancent sans délai une enquête indépendante et transparente sur l’empoisonnement de M. Navalny », a déclaré M. Borrell dans un communiqué.

« L’Union européenne condamne fermement ce qui semble être une atteinte à la vie de M. Navalny. Le peuple russe et la communauté internationale réclament que lumière soit faite à propos de l’empoisonnement de M. Navalny. Les responsables doivent rendre des comptes », a-t-il ajouté.

Principal opposant au président russe Vladimir Poutine, Alexeï Navalny s’est effondré la semaine dernière dans un avion après avoir bu du thé alors qu’il se rendait en Sibérie pour faire campagne. Il a été transporté par avion en Allemagne pour y être soigné samedi.

Appel de l’Allemagne

« Compte tenu du rôle important joué par M. Navalny dans l’opposition politique en Russie, les autorités russes sont maintenant invitées à enquêter de toute urgence sur ce crime dans les moindres détails – et ce, en toute transparence », a déclaré la Chancelière allemande Angela Merkel (CDU) dans une déclaration commune avec le ministre des affaires étrangères Heiko Maas (SPD).

« Les responsables doivent être identifiés et tenus pour responsables », a ajouté Mme Merkel.

L’hôpital de la Charité de Berlin a souligné qu’une équipe de médecins l’avait examiné en détail après son arrivée. « Les résultats cliniques indiquent un empoisonnement par une substance du groupe des inhibiteurs de la cholinestérase », a déclaré l’hôpital dans un communiqué lundi.

En revanche, les médecins russes, ayant soigné l’opposant lors de son hospitalisation en Sibérie, ont indiqué le même jour ne pas avoir trouvé lors de leurs tests d’inhibiteurs de la cholinestérase dans l’organisme de l’opposant, substance mise en cause par les Allemands dans son empoisonnement présumé.

 

Alexeï Navalny : Les médecins russes s’opposent à son transfert à l’étranger, départ d'un avion médicalisé d'Allemagne

Les médecins soignant le principal opposant russe au Kremlin, Alexeï Navalny, placé en réanimation après un empoisonnement présumé, refusent de le transférer à l’étranger en raison d’un état « instable ».

Russie : L’opposant Alexeï Navalny hospitalisé pour «empoisonnement»

Le leader d’opposition russe Alexeï Navalny est en soins intensifs après avoir été « empoisonné » annonce ce jeudi 20 août sa porte-parole Kira Yarmysh sur Twitter.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer