L’adhésion à l’UE devient la priorité de la Macédoine [FR]

Le dirigeant du parti d’opposition nationaliste de Macédoine est sorti victorieux des élections du 5 juillet 2006 et a déclaré que l’intégration à l’UE serait sa priorité. 

Le 6 juillet au matin, la Commission électorale macédonienne avait dépouillé 36% des bulletins de votes, selon lesquels le VMRO-DPMNE recueillait 33% des voix contre 24% pour les sociaux démocrates sortants, dont les modestes réformes économiques n’ont pas permis une augmentation des salaires ou une baisse du taux de chomâge élevé en Macedoine. 

Même s’il a reconnu sa défaite face au parti nationaliste VMRO-DPMNE, le Premier ministre, Vlado Buckovski, a qualifié cette élection de « victoire pour la Macédoine », celle-ci s’étant déroulée sans incident, et ce malgré une campagne électorale marquée par des violences et des intimidations. 

Le dirigeant du parti VMRO-DPMNE, Nikola Gruevski, a déclaré que « la première priorité du gouvernement serait l’intégration à l’UE. Notre gouvernement aura pour principal objectif d’améliorer la situation économique, de lutter contre la corruption et le crime et d’augmenter le niveau de vie ». Cependant, il devra d’abord former une coalition pour gouverner. 

Ces élections étaient considérées comme une étape importante pour la Macédoine sur la voie de l’adhésion à l’UE. En effet, le pays a obtenu le statut de pays candidat lors du Conseil européen de décembre 2005 et la Commission doit ré-examiner sa candidature en octobre 2006, pour tenir compte des progrès du pays et du résultat des élections. 

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.