L’UE priée de s’attaquer au taux de chômage élevé et au manque de compétences

suit_briefcase_pic_isp.jpg

Alors que de nombreux pays dans le monde ouvrent leurs frontières et introduisent des politiques de migration plus souples et plus libérales, l’UE ne suit pas cette tendance. Selon des experts, cette situation a causé un problème paradoxal : une pénurie de main-d’œuvre dans des secteurs importants accompagnée d'un taux très élevé de chômage des jeunes.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.