L’Italie s’interroge sur les visées de la Chine sur sa 5G

5g-800x450

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici.

ROME. Dans son rapport sur la cyberprotection et la sécurité, la commission parlementaire italienne pour la sécurité de la République (COPASIR) a reconnu que les inquiétudes concernant l’arrivée chinoise dans le réseau de communication 5G italien étaient « largement fondées ».

Pour la commission, les législateurs devraient envisager d’exclure les géants technologiques chinois Huawei et ZTE des appels d’offres publics relatifs à la 5G. Toutefois, l’avis non contraignant de la commission porte à croire que de telles interventions pourraient compromettre la mise en place de projets essentiels pour le développement de nouvelles technologies.

BERLIN

Un politicien bavarois opposé à « l’air pur » évite la prison. Markus Söder (CSU), ministre-président de la Bavière, a été confronté à une demande d’emprisonnement formulée par une ONG pour son refus de promulguer une législation environnementale.

En 2012, un tribunal allemand lui a ordonné de promulguer ladite législation afin de se conformer aux normes européennes en matière d’air pur. M. Söder n’a pas tenu compte de cette décision, s’opposant notamment à la recommandation de la cour d’interdire certaines voitures diesel. (Philipp Grüll | Euractiv Allemagne)

MADRID

Les séparatistes catalans exigent la libération immédiate de l’eurodéputé Junqueras. Le vice-président de la Catalogne et coordinateur national du parti séparatiste ERC (Gauche républicaine de Catalogne), Pere Aragonès, a exigé jeudi la libération immédiate du politicien ERC emprisonné Oriol Junqueras, dont l’immunité parlementaire a été reconnue par la Cour de justice européenne (CJE) jeudi, a rapporté EFE, partenaire d’EURACTIV.

« La justice arrive en retard, mais elle arrive au moins. Aujourd’hui, c’est une victoire historique. La justice européenne a ouvert une doctrine en faveur de tous les électeurs et citoyens européens », a déclaré M. Aragonès. (Euroefe)

BRUXELLES

Une offre « libérale ». Alors que la crise du gouvernement fédéral belge dure depuis 208 jours, les dirigeants du parti socialiste (PS), Paul Magnette, et du parti nationaliste Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA), Bart De Wever, se sont rencontrés en milieu de semaine au siège des socialistes. Selon certaines sources proches du dossier, une offre libérale de coalition avec cinq partis — le PS socialiste et le MR libéral pour les francophones, et le SP. A socialiste, le CD&V conservateur et la N-VA du côté flamand — pourrait être une « formule possible » pour résoudre l’imbroglio politique belge. (Alexandra Brzozowski | Euractiv.com)

LONDRES

Qui deviendra le patron ? Andrew Bailey est le favori pour devenir le nouveau gouverneur de la Banque d’Angleterre, une décision qui sera annoncée vendredi. M. Bailey est actuellement directeur général de la Financial Conduct Authority du Royaume-Uni, et prendra la relève de Mark Carney, qui se retirera le 31 janvier.

Le Canadien Mark Carney a été choisi par l’ancien ministre des Finances George Osborne et a essuyé de nombreuses critiques des Brexiteers qui l’accusaient de faire partie du « Project Fear » — une mise en garde contre les dommages économiques du Brexit. (Benjamin Fox | Euractiv.com)

VARSOVIE

Une tentative d’introduire les « normes de Poutine ». Après que des milliers de Polonais ont protesté mercredi contre les réformes qui sapent l’indépendance de la justice et la liberté d’expression des juges, un projet de la loi en la matière a été débattu au Parlement.

« C’est une réponse au coup d’État et à l’anarchie d’une poignée de juges au service d’une opposition totale », a déclaré Przemysław Kanthak qui représente Solidarna Polska, l’un des deux partis minoritaires alliés au PiS. (Łukasz Gadzała | Euractiv pologne)

PRAGUE

Une inversion de la « charge inversée ». En novembre, l’UE a donné son approbation finale à une proposition tchèque permettant aux États membres en proie à la fraude fiscale de type carrousel d’appliquer un renversement généralisé de l’obligation de TVA. Le premier ministre tchèque Andrej Babiš a lutté pendant presque cinq ans contre cette proposition en avançant que l’utilisation de l’autoliquidation pourrait faire économiser au pays des milliards de couronnes chaque année. (Ondřej Plevák | Euractiv République tchèque)

SOFIA

Une nouvelle centrale nucléaire. Le gouvernement bulgare a invité des entreprises de cinq pays à participer au projet de nouvelle centrale nucléaire à Belene. La société russe Atomenergoprom (détenue par Rosatom), la société chinoise CNNC State Nuclear Corporation et la société coréenne Hydro and Atomic Company sont considérées comme des investisseurs stratégiques.

Par ailleurs, l’entreprise française Framatome est invitée aux négociations pour fournir les systèmes de sécurité et l’Américain General Electric pourrait s’engager sur les turbines et autres installations clés de la future centrale. Les deux sociétés veulent l’équiper à leurs frais et prendre une part significative dans le projet. Le projet Т he devrait coûter environ 10 milliards d’euros. (Krassen Nikolov| Euractiv Bulgarie)

BUCAREST

Baisse de la production céréalière. Les agriculteurs roumains ont récolté une quantité moindre de céréales en 2019, après une année record en 2018. Cette baisse est principalement due à une diminution de 9 % de la récolte de maïs, qui s’est établie à quelque 17 millions de tonnes, malgré une augmentation des superficies cultivées. La production de blé et de tournesol a augmenté, mais les cultures de colza ont été fortement touchées par les intempéries, selon les données du ministère de l’Agriculture. (Euractiv Roumanie)

BELGRADE

La nouvelle Commission donne des raisons d’être optimiste. Le Premier ministre serbe Ana Brnabić a déclaré à Rome le 19 décembre lors d’une réunion de l’Initiative centreuropéenne (ICE) qu’un engagement clair à poursuivre le programme d’élargissement de l’UE restait l’une des principales priorités de la nouvelle Commission européenne.

Après le sommet de l’ICE et les discussions avec le nouveau commissaire européen à l’élargissement Oliver Varhelyi, Ana Brnabić a déclaré aux journalistes que la nouvelle Commission « apporte une nouvelle une nouvelle énergie qui donne des raisons d’être optimiste ». (Euractiv Serbie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.