Le FN et ses homologues européens s’allient pour faire front contre l’UE

Cinq partis d’extrême droite européens se sont réunis à Budapest pour fonder un nouveau mouvement.

EN BREF :

Cinq partis européens d’extrême-droite, dont le Front national, ont fondé une alliance destiné à s’opposer à l’Union européenne. Le mouvement, qui a pris pour nom « Alliance des mouvements nationaux », est né samedi 24 octobre à Budapest. Outre le FN, ce groupe rassemble le Jobbik (Hongrie), le Front national belge, la Fiamma Tricolore (Italie) et le Parti démocrate national (Suède). Le Jobbik a indiqué dans un communiqué que des négociations étaient « en cours » avec le British national party (BNP) britannique, mais aussi des formations espagnoles, autrichiennes ou portugaises.

En janvier 2007, des partis d’extrême droite avait déjà constitué un groupe au Parlement européen. Mais « Identité, Tradition, Souveraineté » avait finalement explosé en vol moins de dix mois plus tard, à cause de fortes tensions internes. Pendant la campagne des européennes, le vice-président du FN Bruno Gollnisch avait formé le vœu de reformer ce groupe (EURACTIV.fr, 16/03/2009). Mais pour l’instant, les députés européens d’extrême droite sous toujours rangé parmi les « Non inscrits » au Parlement européen.

Subscribe to our newsletters

Subscribe