L’embarrassant sponsor de la présidence croate de l’UE

En plein lancement du Pacte vert européen, la nouvelle fait tache : la présidence tournante du conseil de l’UE, aux mains de la Croatie depuis janvier, sera sponsorisée par l’industrie du pétrole. Un article de notre partenaire, Ouest-France.

Le groupe Ina, première compagnie pétrolière croate, devient fournisseur officiel d’essence: ses stations-service ravitailleront les voitures de la présidence du Conseil de l’Union européenne. Présidence justement attribuée pour six mois à… la Croatie. Une contribution en nature qui n’est pas du goût de tout le monde. Le parrainage des présidences était déjà problématique, mais accepter qu’il se fasse par l’industrie fossile en pleine crise climatique, ça va trop loin, s’émeut l’ONG Corporate Observatory.

Une tradition bien ancrée

La pratique du sponsoring ne date pourtant pas d’hier. Il y a un an, la présidence roumaine avait elle aussi passé un accord avec sa compagnie pétrolière nationale et un autre avec… Coca-Cola. Prenant le relais, les Finlandais se sont fait parrainer par le constructeur BMW. Si la tradition est bien ancrée, elle commence à énerver sérieusement. Beaucoup voient, dans ce mécénat, un lobbying direct pour forger et légitimer les images des marques.

D’autant que le secret règne en maître. Les listes de sponsors et les montants versés sont opaques. Récemment, seule l’Irlande a levé le voile, en déclarant 1,4 million d’euros de parrainages pour ses six mois de présidence en 2013.

La Croatie devrait bientôt dévoiler la liste complète de ses mécènes. Outre le pétrolier Ina, des industries de l’agroalimentaire devraient aussi être labellisées fournisseurs officiels, imposant logos et produits lors des sommets et événements organisés par la Présidence. D’autres apporteront de l’argent sonnant et trébuchant censé couvrir les dépenses de fonctionnement, de communication et de réceptions pour les six mois à la tête du Conseil de l’UE.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.