Les députés français et allemands motivés pour un nouveau traité de l’Élysée

EPA-EFE/CHRISTOPHE PETIT TESSON

A l’occasion du 55e anniversaire du traité de 1963, Assemblée nationale et Bundestag ont adopté, le même jour, une résolution appelant à approfondir la coopération franco-allemande.

Une coopération renforcée. C’est le mot d’ordre qui ressort des différentes rencontres organisées à l’occasion du 55e anniversaire de la signature du traité de l’Élysée. Conclu en 1963, ce dernier marque la réconciliation entre les deux pays et le début d’une collaboration intense. Après Angela Merkel et Emmanuel Macron, c’est au tour des députés allemands et français de se prononcer en faveur d’un « approfondissement » de la coopération entre la France et l’Allemagne, dans une résolution votée cette après-midi par les deux assemblées.

Résolution commune des députés français et allemands

Invités respectivement dans l’institution de leur homologue, les présidents de l’Assemblée nationale et du Bundestag ont réaffirmé l’importance de l’amitié franco-allemande. « La France et l’Allemagne ne forment plus simplement un couple : nos deux pays forment une famille ! », a déclaré le président de l’Assemblée nationale française, François de Rugy, tandis que Wolfgang Schaüble, président du Bundestag appelait à « continuer à développer ensemble la base de notre collaboration étroite ».

Le renforcement de l'axe franco-allemand avance tambour battant

Nouveau traité de l’Elysée et traduction commune des directives européennes : la coopération entre France et Allemagne devrait sérieusement se renforcer en 2018.

 

Les députés des deux chambres ont adopté une résolution commune demandant aux gouvernements d’entreprendre une révision du Traité de l’Élysée, en vue de son « renforcement et approfondissement ». Ils proposent d’accroître la coopération entre les deux pays sur des thèmes variés comme que l’enseignement des langues, la coopération transfrontalière -ou encore l’instauration de droits sociaux minimaux au niveau européen. Les deux assemblées souhaitent également développement la collaboration entre l’Assemblée nationale et le Bundestag via un accord parlementaire formel.

Déclaration commune d’Angela Merkel et d’Emmanuel Macron

L’idée d’un nouveau Traité de l’Élysée fait consensus entre les assemblées et leur exécutif respectif. Suite à leur rencontre vendredi 19 janvier, Angela Merkel et Emmanuel Macron ont publié une déclaration commune dans laquelle ils appellent également à « élaborer au cours de cette année un nouveau Traité de l’Élysée », pour « consolider et rénover » la coopération franco-allemande.

Les deux leaders avancent plusieurs orientations, notamment une « harmonisation bilatérale » de la législation des deux pays dans le domaine économique, un rapprochement des sociétés civiles française et allemande par des programmes d’échange et de jumelage, ou encore un approfondissement de leur travail en commun dans les domaines des politiques étrangère, de défense et de sécurité. Les deux leaders aspirent également à étendre cette coopération aux domaines « de la protection du climat, de l’énergie, de la mobilité, des biotechnologies et de l’intelligence artificielle ».

A Paris, Merkel et Macron affichent leur concorde

La venue d’Angela Merkel à Paris à 48 heures d’un vote crucial pour la coalition allemande témoigne de la proximité des deux pays. Mais le sujet européen peut difficilement avancer sans un gouvernement allemand, qui se formera au plus tôt à Pâques

Subscribe to our newsletters

Subscribe