L’ex-patron de la BCE Mario Draghi devrait former le nouveau gouvernement italien

L’ancien président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a été mandaté pour former le nouveau gouvernement italien après l’échec des pourparlers menés par le président de la Chambre des députés Robert Fico. EPA-EFE/FABIO FRUSTACI [EPA-EFE/FABIO FRUSTACI]

L’ancien président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a été mandaté pour former le nouveau gouvernement italien après l’échec des pourparlers menés par le président de la Chambre des députés Robert Fico pour régler les différends entre les parties qui soutenaient l’ancien Premier ministre Giuseppe Conte, a annoncé mardi soir (2 février) le président Sergio Mattarella.

Sergio Mattarella a expliqué qu’il voulait exclure des élections anticipées, car « cela laisserait le pays sans gouvernement à part entière » à un moment crucial. Les élections « représentent un exercice de démocratie, mais j’ai le devoir de souligner comment la longue campagne électorale, et la réduction conséquente de l’activité gouvernementale, coïnciderait avec un moment crucial pour le destin de l’Italie », au cours duquel il faudra surmonter d’éventuelles nouvelles vagues de Covid-19 et présenter la stratégie d’utilisation du plan de relance pour l’Europe baptisé NextGenEU.

Le président a donc appelé tous les partis à donner « leur confiance à un gouvernement de haut niveau qui ne devrait s’identifier à aucune formule politique ».

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer