L’UE doit se pencher sur une coopération « stratégique » avec la Russie, selon la Hongrie

epa08872785 Hungary's Minister of Foreign Affairs and Trade, Peter Szijjarto during a meeting with acting Moldova's President Igor Dodon (not seen) in the Presidential building in Chisinau, Moldova, 09 December 2020. EPA-EFE/DUMITRU DORU [EPA/DUMITRU DORU]

Les relations entre l’UE et Moscou doivent être examinées « stratégiquement », ce qui « ne peut se réduire à des sanctions, ou à l’affaire Navalny », a déclaré le ministre hongrois des Affaires étrangères Péter Szijjártó après avoir rencontré ses homologues à Bruxelles lundi (22 février).

« Il est clair qu’il y a des manifestations dans de nombreuses régions du monde contre les résultats des élections ou les systèmes politiques existants. L’Union européenne exprime son point de vue sur ces questions d’une manière ou d’une autre, et dans de nombreux cas, Bruxelles est accusée de faire deux poids deux mesures », a déclaré le diplomate hongrois de haut rang.

Les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont convenu lundi (22 février) d’imposer des sanctions aux fonctionnaires russes pour l’emprisonnement d’adversaire du Kremlin Alexei Navalny, une mesure que la Russie a qualifiée de « décevante » et « illégale », a révélé l’AFP.

Répression en Russie : l'UE discute des sanctions, la France exclut les restrictions économiques

Les ministres des affaires étrangères de l’UE se réunissent lundi (22 février) pour convenir de nouvelles mesures restrictives en relation avec la répression de la Russie contre le critique du Kremlin Alexei Navalny et ses partisans.

Selon l’AFP, les sanctions viseraient quatre hauts fonctionnaires jugés responsables de la persécution de M. Navalny, en utilisant le nouveau régime des droits de l’homme de l’UE adopté l’année dernière.

Selon le ministre hongrois des Affaires étrangères, la coopération avec la Russie est importante dans quatre domaines. Le commerce est important, car quelques « pays de l’UE ont pu augmenter leurs échanges commerciaux avec la Russie, même si nous avons imposé des sanctions », a déclaré Péter Szijjártó, soulignant que la Russie a un rôle de sécurité dans la gestion des conflits qui entourent l’Europe, puisque ces conflits sont généralement à l’origine des migrations. Le secteur de l’énergie est également important selon le ministre hongrois des Affaires étrangères, qui a déclaré : « que cela vous plaise ou non, la Russie continue à jouer un rôle important dans l’approvisionnement énergétique de l’Europe ».

M. Szijjártó a également souligné l’importance de la coopération avec la Russie en ce qui concerne la lutte internationale contre le nouveau coronavirus. La Hongrie, qui a déjà commandé deux millions de doses des vaccins, est le seul pays de l’UE à avoir jusqu’à présent donné une autorisation temporaire à la solution russe.

[Édité par Mathieu Pollet]

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer