Lisbonne souhaite organiser une réunion de haut niveau avec Joe Biden avant juillet

En qualité de président du Conseil de l’UE, le Portugal œuvre actuellement afin d’organiser une conférence avec le président des États-Unis d’Amérique Joe Biden au cours du premier semestre de 2021.  EPA-EFE/ANTONIO PEDRO SANTOS [EPA-EFE/ANTONIO PEDRO SANTOS]

En qualité de président du Conseil de l’UE, le Portugal œuvre actuellement afin d’organiser une conférence avec Joe Biden au cours du premier semestre de 2021, a déclaré la secrétaire d’État portugaise aux affaires européennes, Ana Paula Zacarias.

« Aidés par le Service européen de l’action extérieure (SEAE), nous travaillons sans relâche afin d’organiser une réunion avec le président Joe Biden au cours du mandat portugais », a indiqué Ana Paula Zacarias.

À la suite de l’élection de Joe Biden en tant que président des États-Unis en novembre dernier, le président du Conseil européen Charles Michel avait invité le nouveau locataire de la Maison Blanche à se réunir avec les 27 à Bruxelles.

D’après Mme Zacarias, « l’invitation tient toujours », et la présidence tournante portugaise fait tout ce qui est en son pouvoir afin de garantir la tenue de cette conférence au cours de son mandat à la tête du Conseil de l’UE.

« Une réunion est faisable, en particulier si nous parvenons à la coordonner à un sommet de l’OTAN », a-t-elle fait savoir, ajoutant que les chefs d’État et de gouvernement avaient eu une réunion avec le secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg afin de réfléchir à l’organisation d’un tel évènement.

La Conférence sur l’avenir de l’Europe

Parallèlement, la représentante portugaise a mis en exergue les efforts de Lisbonne pour concrétiser la Conférence sur l’avenir de l’Europe, soulignant que l’UE recevrait « de bonnes nouvelles » à ce propos dans les prochaines semaines : il semblerait que la Conférence puisse avoir lieu le 9 mai. Affaire à suivre.

Selon Mme Zacarias, par le biais de cet évènement, l’UE souhaite rencontrer les citoyens qui ne participent généralement pas à ces réunions, y compris les maires, parlementaires nationaux, associations de jeunesse et universités de haut rang.

La Conférence sur l’avenir de l’Europe devait initialement se dérouler en mai 2020, mais elle avait été reportée en raison de la crise sanitaire. Par ailleurs, les institutions européennes peinaient à s’entendre sur l’autorité à qui il incomberait de présider l’évènement.

Néanmoins, la proposition formulée par la présidence portugaise de l’UE à cet égard a été approuvée par les ambassadeurs des 27 États membres à Bruxelles le 3 février 2021.

La Conférence sera ainsi présidée par les figures de proue des trois institutions principales de l’UE (le Conseil de l’UE, la Commission européenne et le Parlement européen). Celles-ci seront accompagnées d’un comité exécutif composé de neuf membres (trois par institution). Reste à voir si le Parlement européen approuvera cet accord.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer