Vers un « super trilogue » pour délier les négociations sur la PAC

D’ici à la fin du mois de mars, la ministre portugaise de l’Agriculture, Maria do Céu Antunes, amorcera un processus de négociation conjoint avec les trois rapporteurs de la Politique agricole commune (PAC) au sein du Parlement européen. [EU]

D’ici à la fin du mois de mars, la ministre portugaise de l’Agriculture, Maria do Céu Antunes, amorcera un processus de négociation conjoint avec les trois rapporteurs de la Politique agricole commune (PAC) au sein du Parlement européen. Objectif de ce « super trilogue » ? Réaliser une percée dans les pourparlers sur la PAC.

Le « super trilogue », ainsi nommé par la présidence tournante portugaise, devrait être organisé à la suite du Conseil « Agriculture et pêche » (AGRIPECHE) prévu les 22 et 23 mars.

La réforme du programme agricole phare de l’UE est actuellement négociée en trilogue : entre le Conseil de l’UE, le Parlement européen et la Commission européenne.

Le dossier de la PAC se divise en trois textes de droit, qui abordent en particulier les plans stratégiques, la gouvernance horizontale et l’organisation commune des marchés (OCM) [des produits agricoles].

Les statistiques agricoles, c'est quoi ?

Dans cette vidéo, EURACTIV examine de plus près les statistiques agricoles. Pourquoi sont-elles importantes ? Pourquoi devrions-nous nous y intéresser davantage ?

Bien que la présidence portugaise soit le seul interlocuteur sur chacun d’entre eux, le Parlement européen est représenté dans les discussions par un négociateur par dossier.

D’après la présidence portugaise, « un super trilogue » est nécessaire afin de réaliser une évaluation globale et systématique de ces trois piliers qui constituent la réforme.

Entre les réunions techniques et les trilogues officiels, le Parlement, le Conseil et la Commission européenne se sont déjà entretenus 45 fois.

La ministre portugaise de l’Agriculture a souligné que le mois de mars serait crucial dans la planification du processus de négociation, tandis qu’un accord semble se dessiner.

« Mars sera essentiel pour faire avancer les négociations », a-t-elle indiqué, ajoutant que ce dernier élan dévoilerait les engagements de chaque partie dans le but de trouver une entente en mai.

Lisbonne met également en avant plusieurs initiatives pour ce faire, notamment la tenue de réunions avec le président de la commission de l’agriculture (AGRI) au Parlement européen Norbert Lins et le commissaire européen à l’Agriculture Janusz Wojciechowski. La ministre portugaise de l’Agriculture devrait d’ailleurs rencontrer ces derniers d’ici à la fin de la semaine.

Lors d’un entretien avec Euractiv au début de la présidence tournante portugaise, Mme Antunes avait soutenu que la conclusion des négociations de la PAC était l’un des objectifs principaux de Lisbonne à la tête du Conseil de l’UE jusqu’en juin 2021.

Les esprits s'échauffent autour de l'inclusion des droits des travailleurs dans la PAC

Le débat sur l’inclusion de dispositions relatives aux droits des travailleurs dans la réforme de la politique agricole commune (PAC) a franchi une nouvelle étape avec la publication d’une lettre de plus de 300 organisations européennes prônant la conditionnalité sociale.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer