Lancement de la présidence slovène du Conseil de l’UE

La Slovénie, qui a rejoint le bloc en 2004, a occupé la présidence tournante du Conseil pour la première fois lors du premier semestre de 2008. Il s’agit donc de son deuxième mandat à la tête de l’UE. [EPA-EFE/IGOR KUPLJENIK]

Aujourd’hui (1er juillet), la Slovénie reprendra la tête du Conseil de l’UE à la suite du Portugal. Comme le veut la tradition, Ljubljana accueillera le collège des commissaires avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à sa tête.

La Slovénie, qui a rejoint le bloc en 2004, a occupé la présidence tournante du Conseil pour la première fois lors du premier semestre de 2008. Il s’agit donc de son deuxième mandat à la tête de l’UE.

La présidence sera fondée sur quatre piliers, regroupés thématiquement sous le slogan : « Ensemble. Résiliente. Europe.  » Parmi ces priorités, l’accent sera mis sur le renforcement de la résilience, la reprise et l’autonomie stratégique de l’Union.

À l’occasion de la rencontre avec l’exécutif européen, les représentants examineront les points clés de l’agenda slovène tandis que Mme von der Leyen présentera une évaluation du plan de relance et de résilience slovène.

L’élargissement de l’UE pourrait être un « exploit majeur » sous la présidence tournante slovène

Le ministre portugais des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva, a déclaré jeudi (24 juin) que l’amorce des négociations d’adhésion à l’UE avec la Macédoine du Nord et l’Albanie serait « un exploit majeur » de la prochaine présidence tournante slovène du Conseil de l’UE.

Les commissaires et les ministres amorceront des discussions sur une multitude de thématiques, notamment le Pacte vert pour l’Europe, la transition numérique, la relance, la politique étrangère. Dans ce contexte, l’accent sera mis sur les relations avec les Balkans occidentaux, la migration, la sécurité, l’État de droit et la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

Ursula von der Leyen devrait prochainement rencontrer Viktor Orbán – un allié proche du Premier ministre slovène Janez Janša -, dont la loi controversée anti-LGBT a provoqué des remous lors du sommet européen organisé à Bruxelles la semaine dernière. Pour rappel, le texte hongrois adopté prévoit que « la pornographie et les contenus qui représentent la sexualité ou promeuvent la déviation de l’identité de genre, le changement de sexe et l’homosexualité ne doivent pas être accessibles aux moins de 18 ans ».

Lors de la réunion des dirigeants européens les 24 et 25 juin, les chefs slovène et polonais étaient les seuls à soutenir la loi hongroise. Le président français Emmanuel Macron avait alors évoqué l’existence d’une « division Est-Ouest » au sein de l’UE.

« La Slovénie et beaucoup d’autres pays ne veulent pas prendre part à une quelconque division en Europe. Il y en a eu assez. Nous avons rejoint l’UE pour être unifiés, et non divisés », a fait savoir M. Janša lors d’une conférence de presse la semaine dernière.

La réunion de travail prévue aujourd’hui se fera à la suite d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre slovène. De son côté, Mme von der Leyen est attendue à 15h30.

Les représentants de la Commission européenne rencontreront ceux de l’Assemblée nationale alors que la présidente et les membres seront également accueillis par le président Borut Pahor.

Enfin, la délégation européenne terminera sa visite en assistant à une représentation artistique sur le Lac de Bled. Le spectacle de ballet marquera le début de la présidence slovène au Conseil de l’UE.

Inspiré de l’œuvre du grand poète slovène romantique France Prešeren, « Water Man » a été chorégraphié par Edward Clug, le directeur artistique du Slovene National Theatre (SNG) de Maribor.

La présidence portugaise du Conseil de l’UE a fait avancer « beaucoup de dossiers législatifs »

La présidence portugaise du Conseil de l’UE a fait avancer beaucoup de dossiers législatifs, dont certains étaient même bloqués depuis des années, d’après le représentant permanent adjoint du Portugal auprès de l’Union européenne, Pedro Lourtie.

Subscribe to our newsletters

Subscribe