Traité de Lisbonne : la presse tchèque décrit un scénario catastrophe

Vaclav_Klaus2_pic_com.jpg

Le président tchèque Václav Klaus pourrait faire pression en faveur de ses propres idées pour un nouveau cabinet, ce qui pourrait conduire à des mesures anti-européennes ou controversées visant à anéantir le traité de Lisbonne, conformément aux conceptions manifestement eurosceptiques. C’est ce dont un commentateur tchèque a prévenu hier (1er avril).

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.