Le prix Nobel de la Paix accordé à l’UE : mieux vaut tard que jamais

DISCLAIMER: Toutes les opinions affichées dans cette colonne reflètent l'avis de l'auteur, pas celle d'EURACTIV Media network.

 
Des hommes tels que Jean Monnet, Robert Schuman, Altiero Spinelli, Paul-Henri Spaak, Max Kohnstamm, Émile Noël et Konrad Adenauer, entre autres, ont tous été oubliés par le comité du prix Nobel au moment de l’avènement de l’UE. À titre posthume, il s’agit de leur prix Nobel de la paix, soutient Michael J. Geary.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer