CoFoE : Ursula von der Leyen favorable à une modification des traités de l’UE

La Commission annoncera les premières nouvelles propositions liées aux recommandations des citoyens issues de la CoFoE lors du prochain discours sur l’état de l’Union en septembre, a déclaré Mme von der Leyen. [EPA-EFE/RONALD WITTEK]

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a laissé entendre qu’elle pourrait être favorable à une modification des traités de l’UE, si cela s’avérait nécessaire pour mettre en œuvre les recommandations des panels de citoyens de la Conférence sur l’avenir de l’Europe (CoFoE).

L’événement final de la CoFoE, l’expérience de démocratie délibérative de l’UE, s’est tenu lundi (9 mai) au Parlement européen à Strasbourg.

La réunion a marqué le point culminant d’une année de délibération au cours de laquelle les participants ont pris part à l’élaboration des politiques de l’UE, dans le but de formuler des propositions émanant des citoyens. À Strasbourg, les 49 recommandations finales ont été présentées aux présidents de la Commission européenne, du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne.

La Commission annoncera les premières nouvelles propositions liées aux recommandations des citoyens issues de la CoFoE lors du prochain discours sur l’état de l’Union en septembre, a déclaré Mme von der Leyen.

L’engagement en faveur d’un projet européen est au cœur de la CoFoE en Espagne

Le sens de l’engagement envers le projet européen a été le thème principal des propositions présentées à l’issue du forum de la Conférence sur l’avenir de l’Europe organisé par l’agence de presse espagnole EFE en collaboration avec le Parlement européen.

Modifier les traités  ?

Toutefois, sur la base des 178 propositions déposées lors de la phase des panels de citoyens, plus de 10 % pourraient nécessiter des modifications des traités de l’UE pour être pleinement mises en œuvre, ont souligné les experts.

« Il nous appartient maintenant d’emprunter la voie la plus directe, soit en utilisant toutes les ressources disponibles dans le cadre des traités, soit, oui, en modifiant les traités si nécessaire », a déclaré Mme von der Leyen.

Parmi les changements possibles, la présidente de la Commission a mentionné le vote à l’unanimité, qui ralentit souvent la progression des politiques et des décisions de l’UE.

Le thème de la modification des traités a été soulevé à de multiples reprises par les citoyens et les responsables politiques tout au long de la Conférence. Jusqu’à présent, l’UE a hésité à s’engager dans un quelconque changement, tandis que les citoyens, les acteurs politiques et les membres du bloc étaient divisés.

Le Parlement européen a adopté mercredi une résolution en faveur des résultats de la conférence de la CoFoE et de la modification des traités de l’UE pour faciliter la mise en œuvre des propositions des citoyens.

L’eurodéputé Guy Verhofstadt, co-président de la CoFoE, a déclaré qu’il avait toujours considéré la modification des traités comme une priorité.

 

Supporter

Mesure cofinancée par l'Union européenne

Le contenu de cette publication représente uniquement le point de vue de l'auteur et relève de sa seule responsabilité. Le parlement européen n'accepte aucune responsabilité quant à l'utilisation qui pourrait être faite des informations contenues.



Subscribe to our newsletters

Subscribe