L’alliance libérale européenne soutient l’adhésion du parti de Volodymyr Zelensky

Bien que les relations entre le président ukrainien et son homologue français Emmanuel Macron, dont La République en Marche est le plus grand parti de la famille ALDE, aient été tendues ces dernières semaines, EURACTIV comprend que le parti de M. Macron a soutenu la demande d’adhésion. [ALDE party]

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a obtenu un nouveau soutien en faveur de ses aspirations européennes après que son parti a été approuvé en tant que membre du parti libéral européen jeudi (2 juin).

Serviteur du peuple (Слуга народу/Sluga Narodu), le parti fondé par M. Zelensky fin 2017, est devenu un membre à part entière de l’Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe (ALDE) après avoir reçu l’approbation des délégués du parti lors de leur congrès annuel à Dublin.

L’ALDE a également félicité, dans un communiqué, le parti croate Centar et le parti portugais Iniciativa Liberal pour avoir obtenu l’approbation unanime de son conseil d’administration.

Bien que les relations entre le président ukrainien et son homologue français Emmanuel Macron, dont La République en Marche est le plus grand parti de la famille ALDE, aient été tendues ces dernières semaines, EURACTIV comprend que le parti de M. Macron a soutenu la demande d’adhésion.

Cette décision n’était pas inattendue. L’ADLE courtise le parti Serviteur du peuple, qui a obtenu une majorité au parlement ukrainien lors des élections de 2019, depuis un certain temps.

Le parti de M. Zelensky a obtenu le statut de membre temporaire du parti libéral le 28 février, quelques jours seulement après que les forces russes ont commencé leur invasion de l’Ukraine. « Cela ne sort pas de nulle part », a déclaré un responsable de l’ADLE.

Olena Shuliak, leader de Serviteur du peuple, et Olga Stefanishyna, vice-Première ministre de l’Ukraine, également membre du parti, font partie d’une délégation importante à Dublin.

Cinq partis ukrainiens sont désormais membres de l’alliance libérale européenne. Kira Rudik, la leader du parti progressiste Holos, actuellement dans l’opposition, devrait être élue vice-présidente de l’ADLE ce samedi (4 juin).

Si l’Ukraine devait adhérer à l’UE, les partis de l’ADLE seraient bien placés pour obtenir un grand nombre de députés européens au sein du groupe Renew Europe au Parlement européen.

Parallèlement, deux partis de Géorgie, dont le gouvernement a également renforcé ses efforts pour que le pays rejoigne l’UE, à savoir « Lelo 2020 » et « Girchi – Plus de Liberté », ont également été confirmés en tant que parti membre à part entière et membre temporaire, respectivement.

La Commission européenne devrait présenter son avis sur la candidature de l’Ukraine, de la Moldavie et de la Géorgie au statut de candidat à l’UE le 8 ou le 15 juin. La question reste toutefois controversée dans une grande partie de l’UE.

Seuls huit gouvernements de l’UE soutiennent sans réserve l’adhésion de Kiev au bloc, tandis que M. Macron a évoqué le mois dernier la possibilité d’une « communauté politique européenne » parallèle, sans adhésion à part entière à l’UE, afin de rassembler les pays qui partagent les valeurs de l’UE.

M. Zelensky a déclaré que son pays n’avait pas « besoin d’alternatives à la candidature à l’UE ».

« Nous n’avons pas besoin de compromis », a déclaré M. Zelensky aux journalistes à Kiev en mai.

L’alliance libérale devrait adopter samedi sa propre résolution sur le statut de candidat à l’adhésion à l’UE pour la Géorgie, l’Ukraine et la Moldavie.

Ukraine : Volodymyr Zelensky espère obtenir le statut de candidat à l'UE en "quelques semaines"

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dit lundi (18 avril) espérer obtenir pour son pays « dans les semaines à venir » le statut de candidat à l’adhésion à l’Union européenne, remerciant Bruxelles de sa rapidité.

Supporter

Mesure cofinancée par l'Union européenne

Le contenu de cette publication représente uniquement le point de vue de l'auteur et relève de sa seule responsabilité. Le parlement européen n'accepte aucune responsabilité quant à l'utilisation qui pourrait être faite des informations contenues.



Subscribe to our newsletters

Subscribe