Cancer du sein métastatique : un travail considérable reste à faire

Près de 355  000 femmes ont reçu un diagnostic de cancer du sein au sein de l’UE en 2020. [Shutterstock/Novosvetlov Maksim]

Bien qu’il n’existe aucun traitement pour le cancer du sein métastatique (CSM), l’innovation pharmaceutique a permis de sauver de nombreuses vies. Cependant, les patients atteints de CMS sont confrontés à un certain nombre de défis et d’inégalités à travers l’Europe, que ce soit le dépistage, la discrimination sociale ou le manque de connaissances.

Près de 355  000 femmes ont reçu un diagnostic de cancer du sein au sein de l’UE en 2020. Il est toutefois impossible d’estimer combien, parmi ces femmes, ont développé une forme avancée du cancer.

En évoquant des études d’évaluation des technologies de la santé, la législatrice européenne Frances Fitzgerald a déclaré à EURACTIV que le traitement du cancer du sein métastatique était environ dix fois plus coûteux que le traitement du cancer du sein au stade précoce.

« Il y a du travail à faire dans toute l’Europe », a-t-elle déclaré.

Dans cette édition spéciale, EURACTIV et son réseau analysent les différents obstacles auxquels les patients atteints de CMS sont confrontés à travers l’Europe. Le rapport analyse également les opportunités qui résultent de la pression de la Commission européenne en faveur d’un plan européen de lutte contre le cancer.

Subscribe to our newsletters

Subscribe