Barlow : l’Europe « n’a pas conscience » de son empreinte aquatique

Maude_Barlow_big.jpg

Même s’il semble que l’Europe prenne meilleur soin de ses ressources en eau que d’autres continents, elle utilise en fait des volumes d’eau très importants par le biais de l’importation de biens tels que le coton, les haricots ou le bois, lesquels proviennent le plus souvent de régions qui souffrent déjà de sécheresse. C’est ce qu’a expliqué une experte des Nations Unies lors d’un entretien à EURACTIV.

Maude Barlow est conseillère spéciale du président de l’Assemblée générale de l’ONU sur les questions du domaine de l’eau.

Pour lire une version résumée de cet entretien, cliquez ici.

Subscribe to our newsletters

Subscribe