Approbation de la nouvelle stratégie de l’UE sur l’adaptation au changement climatique

Le Conseil a adopté ce jour des conclusions dans lesquelles il approuve une nouvelle stratégie qui définit une vision à long terme sur la manière dont l’UE peut devenir, d’ici à 2050, une société résiliente au changement climatique, parfaitement adaptée à ses effets inévitables. [Copyright: European Union]

Jeudi (10 juin), les ministres européens de l’Environnement ont approuvé la nouvelle stratégie européenne sur l’adaptation au changement climatique. D’ici à 2050, l’Europe devrait être plus résiliente et « parfaitement adaptée aux effets inévitables [du changement climatique] ».

Le Conseil a adopté ce jour des conclusions dans lesquelles il approuve une nouvelle stratégie qui définit une vision à long terme sur la manière dont l’UE peut devenir, d’ici à 2050, une société résiliente au changement climatique, parfaitement adaptée à ses effets inévitables.

« Le changement climatique n’est pas juste une menace à venir – il est déjà en cours. Nous devons être mieux préparés à faire face à ses conséquences sur la santé humaine, la nature et l’économie. Les conclusions d’aujourd’hui créent une dynamique pour renforcer les mesures d’adaptation », a déclaré le ministre portugais de l’Environnement João Matos Fernandes, dont le pays occupe la présidence tournante d’un Conseil de l’UE jusqu’à la fin juin.

« La nouvelle stratégie est axée sur l’amélioration des données et une meilleure utilisation des données existantes, sur la promotion de solutions fondées sur la nature, l’intégration de considérations financières et économiques et l’intensification de l’action au niveau international », a-t-il renchéri.

« Le climat a constitué l’une des principales priorités de la présidence portugaise et nous nous félicitons que le Conseil ait approuvé aujourd’hui la nouvelle stratégie de l’UE relative à l’adaptation au changement climatique qui, avec la loi européenne sur le climat récemment adoptée, aidera l’UE à devenir résiliente au changement climatique et neutre pour le climat au cours des prochaines décennies. »

Dans ses conclusions adoptées jeudi (10 juin) à Luxembourg, le Conseil « reconnaît l’importance du lien entre le climat et l’eau et souligne le rôle important que jouent des solutions fondées sur la nature pour renforcer la résilience au changement climatique, contribuer à maintenir ou à renforcer la biodiversité ainsi que protéger et restaurer les écosystèmes ».

« Les États membres souscrivent aux actions prévues dans le cadre de la stratégie pour intégrer l’adaptation au changement climatique dans les politiques macrobudgétaires. La Commission est invitée, en concertation avec les États membres, à étudier comment il est possible de mesurer et de gérer les risques liés au climat qui pèsent sur les finances publiques ainsi qu’à élaborer un cadre qui encourage le recours à l’assurance contre les risques liés au climat », peut-on lire dans le texte adopté par les 27.

Présentée en février par l’exécutif européen, la nouvelle stratégie d’adaptation climatique de l’UE, fondée sur un premier texte adopté en 2013, constitue l’une des mesures clés inscrites dans le Pacte vert pour l’Europe – feuille de route essentielle de la Commission von der Leyen.

« Une stratégie d’adaptation qui fonctionne est cruciale si nous souhaitons devenir le premier continent neutre en carbone d’ici à 2050 », a fait remarquer Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne chargé du Pacte vert pour l’Europe.

« Nous devons éviter le pire et nous préparer à l’inévitable », a-t-il ajouté. « Sachant que les répercussions du changement climatique en dehors de nos frontières toucheront de plus en plus l’Europe, nous avons encore beaucoup de choses à apprendre », a-t-il conclu.

Frans Timmermans prône le vote à 16 ans pour lutter contre le changement climatique

Frans Timmermans, le vice-président de la Commission européenne, propose d’abaisser l’âge légal du droit de vote à 16 ans afin que les intérêts des jeunes générations, sur des questions telles que le changement climatique, soient pris en compte. Un article d’Euroefe.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer