La Commission dynamise sa direction générale de la pêche [FR]

borg1.jpg

Hier, 27 mars, la Commission européenne a annoncé qu’elle procèdera à une restructuration de sa direction générale chargée de la pêche et des affaires maritimes dans le cadre d’une réorganisation « en profondeur ». A cette occasion, la direction générale sera rebaptisée « DG MARE ».

La nouvelle organisation, qui sera effective demain, 29 mars, prévoit également d’établir une nouvelle direction spéciale chargée de la coordination et du développement de la politique.

Le président de l’exécutif européen José Manuel Barroso a déclaré que les changements soulignaient « la détermination de la Commission à conduire une politique maritime intégrée et adaptée (…) de manière cohérente ».

La direction générale a été rebaptisée « Direction générale des Affaires Maritimes et de la Pêche », abrégée en « DG MARE ». Auparavant l’appellation était inversée sous l’acronyme « DG FISH ».

La Commission espère que les réformes renforceront sa « capacité d’élaborer et d’appliquer une politique à la fois pour les affaires maritimes et pour la pêche » tout en encourageant « l’utilisation coordonnée de l’ensemble des ressources et des instruments politiques » pour chaque région. Le commissaire chargé des Affaires maritimes et de la pêche, Joe Borg, a déclaré que la nouvelle organisation « dynamisera l’application de la politique commune de la pêche ».

En applaudissant l’inititiave, Caroline Alibert du bureau européen du WWF, l’organisation mondiale de protection de la nature, espère que la restructuration permettra une meilleure mise en œuvre de la politique commune de la pêche. Les ONG écologistes avait déjà remis en question la durabilité de la pêche en Europe, dont Oceana Europe qui s’est dite préoccupée par des réserves halieutiques très insuffisantes et la surcapacité considérable de la flotte européenne.

Mais le commissaire Borg a insisté sur le fait que la nouvelle organisation « facilitera l’utilisation de l’ensemble des instruments de la politique commune de la pêche, en vue d’instaurer une situation durable dans les pêcheries européennes ».

Trois nouvelles directions géographiques seront chargées de gérer à la fois la politique commune de la pêche et la nouvelle politique maritime intégrée de l’UE (EURACTIV 11/10/07) dans leurs régions respectives. Elles couvrent l’Arctique, l’Atlantique et les régions ultrapériphériques ; la Méditerranée et la mer Noire ; ainsi que la mer du Nord, la mer Baltique et les pays enclavés, en insistant tout particulièrement sur la pêche méditerranéenne et le contrôle dans les eaux internationales.

La restructuration suit la déclaration de la Commission en février 2008 qui a reconnu que les graves défaillances dans l’application de la politique commune de la pêche étaient une cause de préoccupation majeure (EURACTIV 19/02/08). L’exécutif européen devrait présenter des propositions pour une nouvelle réglementation du contrôle de la pêche en octobre 2008.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.