Le 93 pédale sur le solaire

Pistes solaires à Bobigny

Le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis a inauguré, lundi 16 septembre, la première piste cyclable photovoltaïque de la région Ile-de-France. Une portion d’une quinzaine de mètres pourvue de 50 m2 de dalles photovoltaïques. Un article de notre partenaire Le Journal de l’environnement

A Bobigny (Seine-Saint-Denis), sur les bords de l’Ourcq, les cyclistes peuvent désormais rouler sur la première piste cyclable solaire d’Île-de-France.

Une expérimentation

La portion concernée se situe à proximité d’un pont de la SNCF. Qui, éclairé de nuit, ne l’était pas de jour, posant des problèmes de confort et de sécurité aux usagers. Le conseil départemental a opté pour une solution originale : un dallage photovoltaïque Wattway, conçu par Colas. S’étendant sur 50 m2, ce revêtement énergétique produit suffisamment d’électricité pour alimenter le système d’éclairage du pont. Coût de l’opération 118 000 euros.

Pour l’heure, pas de développement massif à l’horizon. Il s’agit d’une expérimentation qui vise également à tester le stockage en batterie du courant non utilisé.

L’UE va faciliter la production d’énergie par les citoyens

Les négociateurs européens ont trouvé un accord le 12 novembre sur un cadre juridique pour les communautés énergétiques citoyennes. Une « victoire » pour les petites productions d’énergies renouvelables selon les fabricants de panneaux solaires.

Le département va évaluer la pertinence du dispositif. Qu’il s’agisse de la pérennité de la piste, de la quantité d’énergie produite, et des économies d’énergie réalisées.

A suivre donc, mais sans excès d’enthousiasme. Les hélioroutes n’ont pas fait leur preuve. La route solaire, inaugurée en 2016 dans l’Orne par Ségolène Royal, a produit 80 000 kWh/an : trois fois moins qu’attendu.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.