Le parlement slovaque ne déclarera pas l’état d’urgence climatique

Le Parlement slovaque ne soutiendra pas la pétition qui appelle le gouvernement à déclarer l'état d'urgence climatique. [Karol Skalnicky/Shutterstock]

Une pétition intitulée « Le climat a besoin de vous », appelant le gouvernement à déclarer l’état d’urgence climatique, a été signée par plus de 128 000 personnes, dont plusieurs politiciens et la présidente Zuzana Čaputová, mais n’a pas été soutenue par le Parlement, qui n’a finalement accepté qu’une déclaration non contraignante conseillant au gouvernement de ne pas soutenir les projets basés sur les combustibles fossiles.

« Nous ne pouvons pas être satisfaits de la résolution adoptée. Dans la pétition, nous demandions une déclaration d’urgence climatique, un délai plus court pour la neutralité carbone et une stratégie cohérente pour y parvenir. Une majorité de membres n’a pas écouté notre voix », a déclaré Jakub Hrbáň, l’un des auteurs de la pétition.

L’urgence climatique a jusqu’à présent été déclarée dans six pays européens – l’Espagne, le Portugal, la France, l’Irlande, l’Autriche et Malte. Elle a également été soutenue par le Parlement européen et le pape François.

Si la pétition avait été soutenue par le Parlement, ce qui est nécessaire pour toutes les pétitions signées par au moins 100 000 personnes en République tchèque, la déclaration d’une urgence climatique aurait obligé le gouvernement à n’accepter que les mesures permettant d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2040, ce qui l’aurait obligé à préparer une stratégie nationale indiquant comment y parvenir.

L'avion moins nocif que les voyages en voiture seul selon un nouveau rapport de l'UE

Le niveau d’occupation est le facteur « le plus important » pour évaluer les dommages environnementaux.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer