Les camions devront réduire leurs émissions de 30% d’ici 2030

Le Parlement et le Conseil européens sont parvenus mardi à un accord pour réduire de 30% d’ici à 2030 les émissions de dioxyde de carbone (CO2) des camions et autocars neufs.

Le compromis, annoncé par la Commission, a été conclu mardi aux premières heures. La baisse des émissions de CO2 de 30% sera calculée par rapport à 2019.

«Pour la première fois, des objectifs contraignants de réduction du CO2 pour les camions au niveau européen, avec une forte incitation pour des camions à zéro ou à faible émission», s’est félicité sur Twitter l’eurodéputé vert néerlandais Bas Eickhout, qui a négocié au nom du Parlement européen.

Les émissions des camions bientôt plafonnées en Europe

Bruxelles va dévoiler le 16 mai une législation fixant pour la première fois des limites d’émission pour les poids lourds, alors que les États-Unis et la Chine ont déjà mis en place de tels plafonds  depuis des années.

L’UE n’a pour le moment aucune limitation légale des émissions des poids lourds à la différence de pays comme les Etats-Unis, la Chine, le Japon et le Canada. Ces camions représentent près du quart des émissions des Vingt-Huit trouvant leur source dans les transports.

Pratiquer des coupes dans ce secteur, le seul dont les émissions continuent d’augmenter, doit aider en principe l’UE à atteindre son objectif d’une réduction des gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici 2030, par rapport aux niveaux de 1990, conformément à l’Accord de Paris sur le climat.

Les constructeurs de camions rechignent à réduire les émissions de CO2

Le lobby de l’automobile rejette l’objectif de 15 % de réduction d’émissions de CO2 pour les camions d’ici à 2025. Il souhaite le réduire à 7 %.

« L’UE ambitionne également d’être neutre pour le climat à l’horizon 2050.

L’Association des constructeurs européens d’automobiles (Acea) s’était mobilisée pour une baisse des émissions bien inférieure, expliquant que les possibilités d’électrifier les camions sont bien moindres que pour les automobiles, en particulier pour le transport routier longue distance.

MAN, filiale poids lourds de Volkswagen , a estimé que les nouvelles normes d’émission de CO2 coûteraient des dizaines de milliers d’emplois.

L’Allemagne abrite aussi Daimler, le premier constructeur de camions européen.

Les constructeurs italien Iveco, américain Paccar et suédois Volvo et Scania, qui est aussi filiale de Volkswagen, sont également implantés en Europe.

Les eurodéputés veulent plus réduire les émissions de CO2 des camions

Les eurodéputés veulent aller au-delà de ce que la Commission européenne avait initialement proposé sur les émissions de CO2 des poids lourds.

«Le règlement va maintenant plus loin que la proposition de la Commission européenne et contribuera à réduire la pollution sur nos routes et à améliorer la qualité de l’air» s’est réjouie l’eurodéputé verte Karima Delli.

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.