L’action de l’UE envers la Chine : une « grave erreur » selon un ministre allemand

solar_isp.jpg

Le ministre allemand de l’économie, Philipp Rösler, a déclaré que la Commission européenne avait commis une « grave erreur » en acceptant l’imposition de droits de douane punitifs à l’importation sur des panneaux solaires chinois. Il a exhorté la Commission à empêcher l’éclatement d’un conflit commercial.

« C'est une grave erreur », a déclaré dimanche Philipp Rösler au journal Welt am Sonntag.

Il a indiqué que la Chine avait déjà prévenu que les droits de douane sur les panneaux solaires entraveraient le commerce bilatéral. « Cela montre que la sanction par la taxation des importations n'est pas le bon instrument. »

M. Rösler a déclaré au journal que le gouvernement allemand avait mis en garde à plusieurs reprises contre les conséquences de droits de douane punitifs à l'encontre de l'industrie solaire chinoise. L'Allemagne est l'un des pays exportateurs les plus importants au monde.

« L'industrie allemande s'inquiète, et à juste titre. », a-t-il ajouté. J'attends de la Commission européenne qu'elle fasse tout pour empêcher un conflit commercial. La Commission doit résoudre [la situation] grâce à la négociation et au dialogue plutôt que par le recours à des menaces. »

L'association allemande de l'industrie BDI a mis en garde ce week-end contre les conséquences négatives de la décision de la Commission pour l'industrie allemande orientée vers l'exportation. La mesure de l'exécutif européen vise à imposer des droits à l'importation de 47 % en moyenne sur les panneaux solaires chinois.

Subscribe to our newsletters

Subscribe