La Russie bloque les importations de porc lituanien

mangona-cochons.jpg

Le gouvernement russe a prohibé l’importation de la viande de porc provenant de la Lituanie après deux cas de peste porcine africaine. L’UE plaide pour que la Russie revienne sur sa décision.

la Commission européenne a pris des mesures préliminaires pour résoudre le problème de contamination de cochons lituaniens à la peste porcine africaine. Un groupe d’experts vétérinaires, a été formé pour conseiller le gouvernement lituanien. Les cas sont très localisés. Il semblerait que le virus provienne de pays voisins de la Lituanie qui ne font pas partie de l’UE.

La Commission a proposé d’exclure le territoire contaminé de l’exportation des cochons et de viande de porc en Russie, estimant que le reste du pays et de l'UE répond aux normes du commerce international.

Toutefois, la Russie refuse d’accepter la « régionalisation ». Cette décision est en conflit avec les accords avec l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et les principes de l’Organisation mondiale de la santé des animaux.

Le commissionnaire européen à la Santé, Tonio Borg, a déclaré qu’il appelait la Russie à prendre en considération les restrictions imposées, et de ne pas interdire l’exportation des régions non contaminées. Il a souligné que le virus n’existait qu’au sud de la Lituanie et qu’il ne fallait pas en tirer des conclusions générales.

Selon le chef du Service fédéral de surveillance vétérinaire et phytosanitaire de la Fédération de Russie, Alexeï Alekseenko, la République de Biélorussie avait déjà interdit l’importation de porc de  Lituanie. La Russie a pris une décision similaire.

Réciproquement, en 2013 la Russie et la Lituanie avaient limité l’importation de la viande en provenance de Biélorussie pour la même maladie. 

L’importance du marché russe

Les exportations européennes de viande de porc concernent principalement deux zones : l’Europe de l’Est (Biélorussie, Croatie, Russie, Ukraine) et l’Asie (Corée du Sud, Hong-Kong/Chine, Japon, Philippines).

L’évolution des exportations européennes de viande de porc a été impactée par les mesures du marché russe. Grâce à lui, les ventes du porc européen sur le marché mondial ont largement progressé. 

Avec le démantèlement du bloc communiste à la ?n des années 1980, les importations russes de viande de porc ont explosé ; elles ont atteint 810 300 tonnes en 2008. Depuis 2009, les Européens ont repris au Brésil la place de premier fournisseur de la Russie.

L’Union européenne est de loin le plus grand importateur mondial de denrées
alimentaires. Les régimes d’importation pour la viande et les produits à base 
de viande ont été totalement harmonisés et la Commission européenne agit
en tant qu’autorité compétente au nom des 28 États membres. Elle est
l’unique partenaire de négociations des pays tiers pour toutes les questions 
touchant aux conditions d’importation de la viande et des produits à base de 
viande.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER