Le Maire appelle Washington et Pékin a éviter des mesures menaçant la croissance mondiale

Bruno Le Maire [EPA-EFE/JAKUB KAMINSKI POLAND OUT]

Le ministre des Finances français, Bruno Le Maire, a appelé mardi les États-Unis et la Chine à éviter des mesures qui mettraient en péril la croissance mondiale, et prévenu qu’une hausse des taxes douanières conduirait à « une impasse ».

« Nous devons éviter une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis », a déclaré le ministre à la presse avant d’ouvrir le Forum de Paris, consacré cette année au surendettement des pays en développement.

« Nous suivons très attentivement les négociations actuelles entre la Chine et les États-Unis et nous voulons qu’elles respectent les principes de transparence et de multilatéralisme », a-t-il ajouté, avant d’« appeler à éviter des décisions qui menaceraient et feraient du tort à la croissance mondiale dans les prochains mois ».

Commerce : les négociations Chine-USA jouent les prolongations

Des négociations prolongées et des marchés mondiaux euphoriques : les discussions de Pékin pour tenter de régler le différend commercial sino-américain se sont poursuivies mercredi, pour une ultime demi-journée qui n’était pas au programme initial.

Bruno Le Maire a également réagi à l’annonce du président américain Donald Trump, dimanche 5 mai, d’augmenter les droits de douane supplémentaires sur 200 milliards de dollars dès vendredi, passant de 10 à 25 %. Il avait alors déploré que les négociations n’allaient pas assez vite.

« Augmenter les taxes douanières, c’est toujours une impasse et une décision négative pour tout le monde, pour les États-Unis, pour la Chine, pour la zone euro, pour l’Europe et pour la croissance mondiale », a-t-il estimé.

Washington a accusé lundi Pékin de revenir sur certains de ses engagements pris dans le cadre des négociations pour mettre fin à leur guerre commerciale, brandissant la menace de droits de douane quasi immédiate.

Harley Davidson, un nuage dans la tempête commerciale entre l’UE et les USA

Donald Trump a menacé de représailles commerciales contre l’Union européenne après que l’entreprise Harley Davidson a informé que ses bénéfices avaient chuté de 27 % au premier trimestre de l’année. Un article d’Euroefe.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.