Les agriculteurs britanniques redoutent un accord commercial avec l’Australie

La secrétaire d'État britannique au Commerce international, Liz Truss, s'exprime lors d'une conférence de presse au Parlement de Canberra, en Australie, le 18 septembre 2019. [EPA-EFE/LUKAS COCH]

Les agriculteurs britanniques ont exprimé leur crainte d’être vendus si un accord commercial avec l’Australie supprime les droits de douane et les quotas sur les importations de bœuf et d’agneau.

La ministre du Commerce international, Liz Truss, est sur le point de conclure un accord avec l’Australie, qui serait l’un des premiers pactes commerciaux conclus par le Royaume-Uni depuis sa sortie de l’UE.

Minette Batters, présidente de la National Farmers’ Union, a déclaré que si un accord commercial avec l’Australie était susceptible d’impliquer l’ouverture de l’accès aux produits agricoles, les ministres « doivent s’assurer que les concessions sur notre marché intérieur, extrêmement précieux, ne sont pas accordées à la légère ».

« Il existe un risque très réel que, si nous nous trompons, l’agriculture britannique subisse des dommages irréversibles », a-t-elle ajouté. Les éleveurs de bœufs et d’agneaux ont prévenu qu’ils ne seraient pas en mesure de concurrencer la viande importée.

Mme Truss souhaite conclure l’accord commercial dans les semaines à venir avant d’ouvrir des négociations commerciales similaires avec le Canada et le Mexique.

Ceta : Riester assure que le Sénat aura à se prononcer sur sa ratification

Le Sénat « sera naturellement amené à se prononcer » sur la ratification du Ceta, a affirmé jeudi devant la chambre haute le ministre chargé du Commerce extérieur Franck Riester, alors que cet accord controversé de libre-échange UE-Canada est déjà partiellement appliqué, à titre provisoire.

Supporter

Measure co-financed by the European Union

Le contenu du présent rapport ou de la présente publication reflète uniquement la position de l'auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne n’assume aucune responsabilité quant à l’usage qui pourrait être fait des informations qu’il/qu’elle contient.

From Twitter

Subscribe to our newsletters

Subscribe