Capitales européennes de la culture 2020 : Rijeka en Croatie et Galway en Irlande

Le port de Rijeka, en Croatie. [Paulina S./PIXABAY]

En 2020, les villes croate de Rijeka et irlandaise de Galway sont les capitales européennes de la culture. Elles succèdent ainsi à Plovdiv (Bulgarie) et Matera (Italie). Un article de notre partenaire, Ouest-France.

Chaque année, deux villes de l’UE obtiennent le statut de capitale européenne de la Culture. En 2020, il s’agit de la croate Rijeka et l’irlandaise Galway. L’année dernière, il s’agissait de Plovdiv en Bulgarie et Matera en Italie.

À l’origine de ce titre créé il y a plus de 30 ans, on trouve la conviction chez les responsables européens que l’Europe s’est trop longtemps préoccupée de politique et d’économie, négligeant les échanges culturels entre ses habitants. La première ville désignée était Athènes en 1987.

« Rijeka, le port de la diversité »

Le plus grand port de Croatie veut profiter de la présidence par ce pays du Conseil de l’UE pour rayonner en Europe. Troisième ville du pays en nombre d’habitants, derrière Zagreb et Split, Rijeka a navigué depuis le XIXe siècle entre plusieurs patries : l’Italie, les provinces illyriennes (Fiume), l’Autriche et la Croatie. Elle compte d’ailleurs encore en son sein une forte minorité d’Italiens.

Rijeka, qui veut dire rivière en croate, veut profiter de cette histoire riche pour mettre en avant des artistes de renommée mondiale, avec notamment des sculptures dans les rues du centre et une exposition consacrée à l’Autrichien Gustav Klimt sous le titre « Amour, mort et ecstasy » de juillet à octobre.

Première ville croate à être capitale européenne de la Culture, cette ville portuaire proposera plus de 600 événements dans l’année. Parmi eux, le carnaval international prévu le 23 février et le festival Porto Etno, qui mêle musique et gastronomie du monde début septembre.

Pyrotechnie à Galway

Le programme de Galway 2020 est structuré autour de l’ancien calendrier celtique qui marque les solstices et équinoxes. Les festivités vont donc commencer en février et se termineront fin janvier 2021.

Chaque entrée dans une nouvelle saison sera marquée par un grand feu d’artifice. Cette année européenne de la Culture en Irlande va ainsi être lancée par un festival pyrotechnique gratuit d’une semaine dans tout le comté de Galway, du 1er au 8 février 2020. Autre point fort du programme, la Saint-Patrick, véritable fête nationale non officielle de la communauté irlandaise. Proche du parc national du Connemara qui se situe à l’ouest de Galway, il sera proposé aux touristes de passage d’assister à la création d’un pavillon aux miroirs dans une tourbière de la région vieille de 4 000 ans.

Cette ville également portuaire, dont le nom se prononce « golwé » et s’écrit « Gaillimh » en gaélique irlandais, est connue pour ses festivals d’été et sa vie culturelle et étudiante. Elle est jumelée avec la ville de Lorient (Morbihan) en Bretagne et participe régulièrement au grand Festival interceltique de la ville.

Lire la suite sur Ouest-France

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.