Les efforts de l’UE contre le plastique portent leurs fruits

shutterstock_276671972 [Jozef Sowa shutterstock]

Le nombre de sacs plastiques retrouvés en mer au large du Royaume-Uni a fortement diminué depuis 2010, avec la mise en œuvre de mesures par des pays d’Europe pour restreindre leur usage, ont déclaré jeudi des scientifiques.

Le pourcentage de chaluts qui ramènent au moins un sac en plastique, en mer du Nord, au large des côtes est de la Grande-Bretagne, a diminué de plus de moitié depuis 2010, tombant à 16 %, ont déclaré des chercheurs du Royaume-Uni et des Pays-Bas.

Avant 2010, la moyenne était de 40 %, selon cette étude qui s’échelonne sur 25 ans.

Plusieurs pays européens, dont l’Irlande, le Danemark, la France et la Grande-Bretagne ont introduit à partir de 2003 des taxes sur les sacs en plastique, ce qui a eu pour conséquence une baisse massive de leur utilisation.

« Les mesures adoptées par ces pays font que moins il y a de sacs distribués, moins on en trouve dans l’environnement marin », a déclaré à la Fondation Thomson Reuters Thomas Maes, coauteur de l’étude.

La Commission se dote d’une stratégie sur le plastique

La Commission européenne a présenté une stratégie sur le plastique très attendue, afin d’établir une approche commune à la production et à la pollution au plastique pour les années à venir.

Selon les chiffres des Nations unies, huit millions de tonnes de plastique — bouteilles, emballages et autres déchets — sont déversées dans les océans chaque année, ce qui tue la vie marine et fait entrer les résidus de plastique dans la chaîne alimentaire des hommes.

Les scientifiques préconisent l’adoption de restrictions plus grandes sur le plastique. En décembre, près de 200 pays sont convenus de limiter la pollution des océans par le plastique.

Subscribe to our newsletters

Subscribe