Paris voit grand pour le climat

Mairie de Paris

La mairie de Paris a présenté, le 7 novembre, son nouveau plan Climat qui sera soumis au conseil municipal du 20 au 22 novembre, avant le lancement d’une consultation publique en décembre. Un article de notre partenaire, le JDLE.

C’est un projet fleuve qu’a détaillé Célia Blauel, maire adjointe en charge de l’environnement. Riche de 500 mesures, dont la plupart ne relèvent toutefois pas de la compétence de la ville, ce document vise à accentuer la stratégie mise en place dans le premier plan adopté en 2007 et révisé en 2012.

Pour mémoire, le but était de réduire de 75 % les émissions de gaz à effet de serre entre 2004 et 2050. Un objectif complété par une réduction de 25 % de la consommation énergétique et par une part de 25 % d’énergies renouvelables (ENR) et de récupération en 2020. Des objectifs loin d’être atteints selon le bilan dressé en 2015.

Adieu énergies fossiles

Cette fois-ci, l’équipe municipale vise une division par deux de la consommation énergétique en 2050, un approvisionnement 100 % ENR et la suppression des véhicules diesel en 2024 et à essence en 2030, comme elle l’avait déjà annoncé mi-octobre.

Mieux respirer

Pour réduire la place de la voiture, la création d’une voie réservée aux véhicules de covoiturage est envisagée, ainsi que la mise en place d’une zone à circulation restreinte à l’échelle de la métropole. Adepte des objectifs ambitieux, Paris vise aussi de devenir une ville 100 % cyclable dès 2020.

Rénover

Un vaste programme de rénovation énergétique sera lancé pour réduire les émissions des bâtiments. Il visera un million de logements et 50 millions de mètres carrés de commerces, bureaux, hôtels et établissement publics d’ici 2050.

Sur les 500 mesures présentées, « 70 relèvent effectivement de la compétence de la mairie » et « 40 sont un appel aux pouvoirs publics à prendre les mesures nécessaires », a affirmé Célia Blauel. Les autres dépendent d’une action conjointe de Paris et des territoires alentour. L’adoption définitive du plan Climat par le conseil municipal, à l’issue de la consultation publique, est attendue pour mars prochain.