Vers une finance durable en France : le Climate Transparency Hub

La nouvelle plateforme de transparence climatique doit permettre la mise en avant de "bonnes pratiques" dans le reporting climat des institutions financières françaises. [iamnoonmai/Shutterstock]

Accompagner la transparence climatique des institutions financières et mieux identifier les bonnes pratiques en matière de reporting climat : voilà le but du Climate Transparency Hub, plateforme en ligne depuis vendredi dernier (29 janvier).

Piloté par l’Agence de la transition écologique (ADEME) et le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) du Ministère de la Transition Écologique en coopération avec l’AMF, l’ACPR, 2Dii, I4CE et F4T, le Climate Transparency Hub (CTH) – ou plateforme de transparence climatique – vise à « faire de la France un marché pilote de la finance durable en Europe », peut-on lire sur son site internet. Cette nouvelle plateforme fait parti du projet Finance ClimAct, co-financé par la Commission européenne dans le cadre du programme LIFE, son instrument financier pour l’environnement.

Le projet Finance ClimAct est censé faciliter les décisions de placements financiers pour les épargnants sur la base d’objectifs environnementaux. Il doit également permettre de prendre en compte le facteur du changement climatique dans la supervision du secteur financier et favoriser des investissements dans l’efficacité énergétique et l’économie bas-carbone.

Le CTH s’inscrit dans cette logique : sur la base du volontariat, des institutions financières françaises peuvent publier leurs rapports climat sur la plateforme. Ces rapports sont ensuite comparés et analysés par les gestionnaires de la plateforme afin d’identifier les meilleures pratiques.

Ce nouveau dispositif s’adresse à toutes les institutions financières françaises concernées par l’article 173 de la loi à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) de 2015. Celui-ci prévoit que tous les investisseurs institutionnels – c’est à dire les banques, les compagnies d’assurance, les caisses de retraite ou encore les fonds communs de placement – doivent décrire, dans un rapport annuel, comment ils intègrent le respect d’objectifs environnementaux dans leur politique d’investissement.

Les collectivités locales se mobilisent pour l’avenir de l’Europe 

À l’occasion de son 70e anniversaire, le Conseil des Communes et Régions  d’Europe (CCRE) est revenu jeudi (28 janvier) sur l’importance des gouvernements locaux lors d’un webinaire. Crises sanitaire, climatique, économique, les défis à relever sont nombreux et les autorités locales, en première ligne. Au-delà de la gestion de crise, les territoires peuvent également façonner une meilleure Europe à l’horizon 2051.

Centre de ressources de bonnes pratiques

Mais « on constate que ces rapports sont souvent encore exploratoires », explique Pauline Gille, analyste de reporting climat au sein de l’ADEME. S’appuyant sur des méthodes de reporting climat différentes, les institutions en question publieraient des informations très hétérogènes, rendant la comparaison difficile.

« C’est pourquoi il y a eu l’idée de créer un observatoire pour centraliser tous ces exercices dans le cadre de Finance ClimAct », explique-t-elle. En tant que « centre de ressources », le CTH permettra désormais d’analyser tous les rapports à travers une même grille et de mettre en avant les meilleures pratiques.

Le but : « accompagner les institutions financières dans leurs cycles de reporting climat et harmoniser les pratiques » au niveau national, selon Tom Lecercle, analyste climat au sein de l’ADEME également. Dans cette optique, les gestionnaires du CTH prévoient de publier à leur tour un rapport annuel « sur l’état de l’art ». En attendant, plus d’une vingtaine d’institutions financières ont déjà partagé leurs dossiers climat sur la plateforme.

Tous ces rapports sont par ailleurs librement accessibles sur la plateforme dans une logique de transparence et de visibilité du reporting climat dans le secteur financier. Enfin, le site contient aussi un grand glossaire afin d’expliquer les termes techniques du secteur – d »actif échoué » à « tragédie des horizons ». Le CTH aidera ainsi pas seulement les institutions financières à améliorer leurs pratiques :  il offirira aussi aux acteurs et observateurs de la finance durable ainsi qu’aux épargnants et au grand public les clés pour mieux les comprendre.

Transition énergétique et climatique : où en sont les régions en France ?

Le Réseau Action Climat France a inauguré ce lundi (11 janvier) son Observatoire des objectifs régionaux climat-énergie. L’outil permet de visualiser les avancées de chaque région française en matière de transition énergétique et climatique.

Subscribe to our newsletters

Subscribe