Renouvelables, respectueux du climat et circulaires : feuille de route des cartons d’emballage de boissons à l’horizon 2030 et au-delà

DISCLAIMER: Toutes les opinions affichées dans cette colonne reflètent l'avis de l'auteur, pas celle d'EURACTIV Media network.

Promoted content

Le secteur est fier de sa feuille de route et de ses engagements. Il prend à cœur le rôle qu'il est appelé à jouer pour aider l'UE à atteindre son objectif d'un avenir à faible émission de carbone et résilient au changement climatique, et pour proposer l'emballage durable de demain.

Notre planète est confrontée à des défis de taille. Il faut agir d’urgence pour assurer le bien-être de notre génération et de celles qui suivront. L’augmentation des besoins de consommation appelle des solutions plus durables. Les emballages peuvent et doivent continuer à participer aux ambitions du Pacte vert de l’UE, et en particulier aux objectifs de neutralité climatique, d’économie circulaire, de biodiversité et de systèmes alimentaires résilients, sans compromettre la santé et la sécurité des consommateurs. 

Notre vision à l’horizon 2030 et après

Soucieux de consolider leur vision d’un avenir durable, les membres de l’ACE (Alliance pour les cartons d’emballage pour boissons et l’environnement) sont fiers de présenter la feuille de route du secteur objectif 2030. Celle-ci souligne leur engagement inlassable en faveur d’un emballage durable pour les consommateurs, au cours des dix prochaines années et au-delà. Notre volonté est de proposer des cartons à boissons (une solution essentielle, recyclable et fondamentalement à faible intensité de carbone) comme la solution d’emballage la plus durable pour des systèmes d’approvisionnement alimentaire résilients. Une solution renouvelable, respectueuse du climat et circulaire. Conformément à la volonté des membres de l’ACE, à l’horizon 2030, les cartons à boissons seront 100 % recyclables et recyclés, fabriqués uniquement à partir de matériaux renouvelables ou recyclés, et 100 % issus de matières premières issues d’un approvisionnement durable. Ils constitueront la solution d’emballage à l’empreinte carbone minimale. « Notre secteur a pris des engagements et s’est assigné des objectifs ambitieux pour faire en sorte que les cartons à boissons soient le choix d’emballage le plus durable, aujourd’hui et demain. J’ai hâte de poursuivre notre collaboration au sein de l’ACE et de concrétiser ainsi nos ambitions », a déclaré la présidente de l’ACE, Marcelle Peuckert. 

Nos engagements

Pour s’engager dans cette voie, le secteur des cartons à boissons a adopté dix engagements concrets à l’horizon 2030. 

  • Il produira des cartons à boissons fabriqués uniquement à partir de matériaux renouvelables et/ou de matières recyclées.
  • Tous les matériaux mis en œuvre dans leur fabrication répondront aux normes les plus strictes en matière d’approvisionnement durable, reconnues au niveau mondial.
  • Le secteur utilisera davantage de fibres et moins de plastique dans ses produits.
  • Aujourd’hui, les cartons à boissons sont recyclables et recyclés à grande échelle. La réalisation d’un taux de collecte de 90 % des cartons alimentaires en vue de leur recyclage et d’un taux de recyclage d’au moins 70 % d’ici à 2030 (soit une augmentation de 37 % par rapport à 2019) sous-tendra notre engagement. Pour le concrétiser, il faut disposer du cadre requis, notamment de l’infrastructure de collecte. 
  • Pour garantir le recyclage et la circularité de tous les cartons à boissons mis sur le marché de l’UE, l’ACE va définir des lignes directrices strictes en matière de conception en vue du recyclage. Elles seront publiées au printemps 2021. Dès leur adoption, les membres de l’ACE s’attelleront à leur mise en œuvre. 

Globalement, ces engagements devraient déboucher sur une réduction notable des émissions de gaz à effet de serre. La méta-étude réalisée par Circular Analytics souligne qu’en moyenne, en termes de potentiel de réchauffement planétaire (en grammes équivalents CO2), les cartons à boissons donnent de bien meilleurs résultats que les bouteilles PET ou en verre à usage unique. Fort de ce constat, le secteur des cartons à boissons s’engage à décarboniser sa chaîne de valeur conformément à l’objectif scientifique de 1,5°C (science-based target, SBT). Le secteur aidera l’UE à atteindre son objectif de réduire d’au moins 55 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici à 2030.

  • Enfin, la chaîne d’approvisionnement des cartons à boissons s’est engagée à augmenter la séquestration du carbone, à favoriser la biodiversité et à intensifier le reboisement. 

Indicateurs de succès 

Tout au long de ce parcours, le secteur assumera ses responsabilités en communiquant sur une série d’indicateurs clés de performance (KPI), qui mesureront les progrès accomplis dans la réalisation des engagements. Parmi ces KPI, citons la déclaration des matières renouvelables et de la fraction recyclée dans les cartons à boissons, la déclaration des émissions de gaz à effet de serre de la chaîne de valeur conformément aux SBT, les normes d’approvisionnement et de traçabilité en matière de développement durable reconnues à l’échelle mondiale pour tous les matériaux, ainsi que l’actualisation des lignes directrices en matière de conception en vue du recyclage afin de garantir que ces bonnes pratiques sont toujours d’actualité. 

Restez à l’affût !

Le secteur est fier de sa feuille de route et de ses engagements. Il prend à cœur le rôle qu’il est appelé à jouer pour aider l’UE à atteindre son objectif d’un avenir à faible émission de carbone et résilient au changement climatique, et pour proposer l’emballage durable de demain. Pour tout savoir sur notre feuille de route, consultez notre site Internet ou suivez-nous sur Twitter et LinkedIn pour constater les progrès accomplis dans la réalisation de nos objectifs. 

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer