Boeing/Airbus : Washington maintient les taxes contre Bruxelles

Airbus et son concurrent américain Boeing, et à travers eux l'UE et les Etats-Unis, s'affrontent depuis octobre 2004 devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sur les aides publiques versées aux deux groupes. [Michael Vi/Shutterstock]

L’administration Biden a annoncé le maintien pour le moment des taxes supplémentaires sur certains produits européens, qui sont entrées en vigueur le 12 janvier dernier, dans le cadre du vieux litige entre Boeing et Airbus.

Dans une notification, qui doit être publiée vendredi (12 février) au journal officiel, les services du représentant américain au Commerce indiquent qu’« il n’est pas nécessaire à ce stade de revoir » cette sanction commerciale.

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, le président Joe Biden a laissé entendre qu’il ne modifierait pas les tarifs douaniers supplémentaires qui ont été mis en place par l’administration de son prédécesseur Donald Trump.

Mais il a exprimé sa volonté de renouer des liens pacifiés avec ses alliés historiques dont les pays de l’Union européenne (UE).

Les droits de douane concernés avaient été annoncés fin 2020 et visent des produits français et allemands: +25% sur les vins non pétillants, moûts de raisin et cognacs, et +15% sur certaines pièces aéronautiques. Ils étaient entrés en vigueur quelques jours avant la fin du mandat de Donald Trump, pendant lequel les relations commerciales des Etats-Unis avec l’UE se sont profondément détériorées.

« Le représentant américain au commerce continuera à examiner les mesures prises au cours de l’enquête », est-il notifié dans le document. Les taxes appliquées depuis janvier s’ajoutent à celles imposées depuis 2019 sur des produits européens (vin, fromage, huile d’olive, whisky) et sur les avions d’Airbus.

Airbus et son concurrent américain Boeing, et à travers eux l’UE et les Etats-Unis, s’affrontent depuis octobre 2004 devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur les aides publiques versées aux deux groupes, jugées illégales, dans le plus long conflit commercial traité par le juge de paix des échanges mondiaux.

Les Etats-Unis ont été autorisés fin 2019 à imposer des taxes sur près de 7,5 milliards de dollars de biens et services européens importés chaque année, la sanction la plus lourde jamais imposée par l’OMC. Dans une décision miroir un an plus tard, l’institution a autorisé l’UE à mettre en place des taxes sur des produits importés des Etats-Unis. L’UE impose depuis des droits de douane sur 4 milliards de dollars d’exportations américaines.

Le président français Emmanuel Macron a suggéré lors d’une conversation téléphonique à son homologue américain Joe Biden, le 24 janvier, que les deux pays règlent ce vieux litige, a rapporté mercredi la chaîne d’informations financières CNBC.

Macron a proposé à Biden de régler le litige opposant Airbus et Boeing, selon CNBC

Le président français Emmanuel Macron aurait suggéré lors d’une conversation téléphonique à son homologue américain Joe Biden que les deux pays règlent le vieux litige opposant les géants de l’aéronautique Boeing et Airbus, selon la chaîne d’informations financières CNBC.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer