Covid-19. 66 % des Français souhaitent que les grandes fortunes soient taxées pour éponger la dette

Dans la même veine, près de la moitié des Français (46 %) souhaitent augmenter les impôts sur les hauts revenus « si le gouvernement [décide] de taxer davantage les Français les plus riches ». [SHUTTERSTOCK/Zerbor]

Deux Français sur trois estiment que la réduction de la dette « créée par la crise sanitaire » passe par la « taxation des grandes fortunes », selon un sondage Odoxa, commandé par BFM Business, Challenges et Aviva, publié ce jeudi 8 juillet. Un article de notre partenaire Ouest-France.

Les grandes fortunes doivent être taxées pour réduire la dette « créée par la crise sanitaire » jugent deux Français sur trois, selon un sondage Odoxa, commandé par BFM Business , Challenges et Aviva, publié ce jeudi 8 juillet.

Le sondage réalisé par Odoxa, sur internet auprès de 1 005 personnes « selon la méthode des quotas », propose trois solutions aux sondés pour réduire la dette. Ils doivent choisir celles à prendre « en priorité ».

38 % des personnes interrogées indiquent que la priorité est de réduire les dépenses publiques « en diminuant notamment le nombre de fonctionnaires ».

Le total est supérieur à 100, indique Odoxa, car « plusieurs réponses peuvent être choisies ».

Augmenter les impôts en priorité sur les hauts revenus

Dans la même veine, près de la moitié des Français (46 %) souhaitent augmenter les impôts sur les hauts revenus « si le gouvernement [décide] de taxer davantage les Français les plus riches ».

Et 38 % des sondés considèrent qu’il faut plutôt créer « un nouvel impôt sur la fortune plus large que l’actuel impôt sur la fortune immobilière ».

En revanche, la priorité pour 15 % des sondés réside dans l’augmentation des droits de succession sur l’héritage des plus gros patrimoines.

60 % sont « choqués » par l’enrichissement des plus riches durant la pandémie

Par ailleurs, 60 % des sondés se disent « choqués » par l’enrichissement de certaines des plus grosses fortunes de France durant la pandémie de Covid-19, rapporte BFM TV.

Un pourcentage qui serait très inégal selon les générations, car 36 % des 18-24 ans se disent choqués, contre 71 % pour les 65 ans et plus.

En 2021, le nombre de milliardaires en France a augmenté de 14, pour atteindre 109, selon Challenges.

Malgré la pandémie, le patrimoine cumulé des 500 plus grandes fortunes de France a augmenté de 30 % en un an.

L'Espagne prévoit un régime fiscal plus corsé pour les plus grandes fortunes

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

Subscribe to our newsletters

Subscribe