La Commission s’impatiente sur le chargeur mobile unique

En 2009, 14 fabricants, dont Apple et Samsung s’étaient engagés en faveur d'un chargeur unique.

La Commission européenne compte se pencher sur le dossier du chargeur unique pour téléphones mobiles, au vu des progrès médiocres accomplis en la matière, a déclaré Margrethe Vestager.

L’exécutif européen s’emploie depuis près de 10 ans à persuader les fabricants de smartphones de concevoir un chargeur unique pour tous les modèles.

Un impératif selon Bruxelles, qui évoque les 51.000 tonnes de déchets électroniques annuels constitués uniquement de vieux chargeurs, ainsi que l’inconvénient que représente pour le consommateur la multitude de chargeurs différents.

Accord de 2009

Quatorze fabricants, dont Apple, Samsung , Huawei et Nokia, avaient signé de leur propre chef en 2009 un protocole d’accord en vertu duquel ils acceptaient d’harmoniser les chargeurs des smartphones destinés à être commercialisés deux ans plus tard.

Certains d’entre eux avaient ensuite signé des lettres d’intention en 2013 et en 2014 après l’arrivée à terme du protocole d’accord en 2012.

Statu quo

« Au vu des progrès insatisfaisants de cette démarche volontaire, la Commission lancera bientôt une étude d’impact pour évaluer les avantages et les inconvénients des différentes possibilités », a dit la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, en réponse à un parlementaire européen.

Subscribe to our newsletters

Subscribe