La France perd sa place de 6e puissance économique mondiale

Selon les chiffres des PIB 2017 publiés par la Banque Mondiale, l’Inde relègue la France au 7e rang,et se rapproche de la 5e place tenue par le Royaume-Uni. Un article de notre partenaire, Ouest-France

Sur le papier, ce ne sont que des petites courbes fines, des chiffres en milliards de dollars et quelques lettres – trois pour être précis : PIB. Produit intérieur brut. Pour faire court, cet indicateur économique mesure le niveau de production d’un pays, sa capacité à créer de la richesse. Il indique la valeur totale de tous les biens et tous les services produits au cours d’une année.

Les chiffres des PIB 2017 viennent de tomber, fournis par la Banque Mondiale. Ils confirment les prévisions du Centre for Economics and Business Research (Cebr) et sont sans appel : la France n’est plus la 6e puissance économique mondiale. L’Inde vient de la faire reculer d’un cran. Et menace maintenant directement la 5e position du Royaume-Uni.

Les PIB des premiers pays du classement mondial. la France a perdu une place, au profit de l’Inde, qui devrait de plus bientôt dépasser le Royaume-Uni. [Banque mondiale]

Dopé par une forte croissance depuis plusieurs années, le géant asiatique a vu son PIB atteindre 2 597 milliards de dollars l’an dernier, celui de la France étant de 2 582 milliards. Le Royaume-Uni, avec 2 622 milliards de dollars, peut légitimement s’inquiéter pour sa 5e position.

Emploi et croissance restent faibles malgré la reprise

L’UE reste confrontée à un taux d’investissement faible, à un chômage élevé chez les jeunes et à une fracture sociale croissante.

 

 

En tête de classement, les États-Unis (19 391 milliards de dollars) restent devant la Chine (12 238 milliards). Ce qui permet au passage de remarquer que le géant américain produit à lui seul le quart des richesses mondiales, le PIB mondial s’établissant à un peu plus de 80 000 milliards de dollars.

Subscribe to our newsletters

Subscribe