Le codage, pilier de la reprise économique en Europe

Le codage, future langue officielle de l'UE ? [txmx 2/Flickr]

Autrefois considérée comme l’apanage d’une poignée d’experts en informatique, la programmation informatique est devenue prioritaire parmi les décideurs politiques, les éducateurs et le milieu des affaires européen. 

La programmation (ou aussi codage) est le langage des ordinateurs. Apprendre à l’écrire permet de créer des logiciels, des sites Internet et des applications.

Ce n’est pas une nouveauté pour nombre de jeunes Européens, qui ont grandi avec la programmation et Internet. Mais c’est seulement depuis peu que les générations plus âgées ont commencé à percevoir les avantages que la programmation peut apporter.

Du point de vue de l’emploi, de l’économie, de l’éducation ou de l’entreprise, la programmation à un rôle à jouer. La classe politique européenne, mais aussi nationale, y est de plus en plus sensibilisée, et sait que ce secteur deviendra de plus en plus important à l’avenir.

Une semaine consacrée à la programmation informatique

La « Europe Code Week », consacrée à la programmation, commence le 13 octobre. Evènements, échanges, compétitions et débats seront organisés afin de communiquer sur  son importance de dans nos économies.

Une importance telle, que selon certains experts industriels, la programmation informatique devrait être reconnue comme langue officielle au sein de l’UE.

L’actuelle commissaire en charge du numérique, Neelie Kroes, a expliqué à EURACTIV, que la programmation ferait bientôt partie intégrante de la vie professionnelle de chacun, qu’il s’agisse d’une infirmière ou d’un notaire. « La programmation n’est pas un phénomène d’une semaine seulement. Elle existe aujourd’hui et existera tout au long de notre vie » s’est-elle enthousiasmée.

>> Lire : Neelie Kroes milite pour une Commission plus « geek »

Le codage contre la crise

La programmation pourrait permettre à l’Europe de renouer avec la croissance, mais aussi de réduire le chômage en Europe. Des études de la Commission européenne montrent que le secteur des applications mobiles représente un potentiel stupéfiant en termes de création d’emplois. Or ce secteur repose entièrement sur le codage.

Le nombre de développeurs d’applications au sein de l’UE pourrait passer de 1million en 2013 à 2,6 millions en 2019. Si on ajoute les emplois de soutien associés et le personnel marketing, les chiffres pourraient atteindre 4,8 millions d’emplois d’ici 2018.

Les décideurs politiques doivent maintenant trouver comment contribuer au développement de ce secteur et réfléchir sur la manière d’encourager les citoyens à tirer profit d’une formation en codage, et ce, quel que soit leur âge.

Tous ces enjeux restent délicats pour les institutions européennes, car celles-ci n’ont aucune compétence directe en ce qui concerne les systèmes d’éducation nationaux.

Des cours de programmation dans les systèmes scolaires

Lors de son audition devant leeurodéputésAndrus Ansip, le futur vice-président au marché unique numérique, a déclaré qu’il souhaitait voir l’émergence de cours de programmation dans les programmes scolaires des États membres.

Mais la Commission ne dispose d’aucune compétence dans le domaine de l’enseignement. L’industrie a donc un rôle crucial à jouer. En s’associant avec les décideurs politiques dans le cadre de partenariats public-privé, ils peuvent contribuer à la sensibilisation et à la diffusion des meilleures pratiques dans le domaine de la programmation.

L’industrie à la rescousse

La coalition de l’industrie de la programmation (Coding Industry Coalition) qui regroupe des entreprises internationales veut contribuer à l’intégration des enjeux de la programmation informatiques au sein des stratégies sur l’emploi et sur l’enseignement, en s’associant avec les décideurs politiques. 

Microsoft, Facebook, Rovio (l’entreprise créatrice d’Angry Birds), et bien d’autres, ont décidé de mettre en place une plateforme européenne de programmation.

Cette semaine, ces entreprises viennent soutenir un mouvement régional de promotion de la programmation, dont l’objectif est de sensibiliser le grand public sur l’importance que représente le codage.

Ils ont reçu le soutien de la European Schoolnet, un réseau européen regroupant pas moins de 30 ministères de l’éducation.

L’initiative vise à encourager les plus jeunes à se lancer dans la programmation d’une part, et d’encourager les décideurs politiques de faire de la programmation un pilier de l’enseignement scolaire à travers de l’UE. 

Un concours international de programmation

Cette semaine, Microsoft organise le concours de programmation « Koda Kup Europe » qui couronne six mois de compétition durant laquelle des jeunes âgés de 8 à 16 ans se sont confrontés les uns aux autres.

La finale de cette année regroupera huit équipes nationales en provenance de Belgique, Estonie, Finlande, Grèce, Lituanie, Norvège, Portugal, et Royaume-Uni.

Comme Neelie Kroes l’a souligné, la programmation informatique n’est pas un simple feu de paille, une tendance du moment. Mais pour qu’il puisse être à la hauteur de ses promesses, l’enseignement de la programmation doit être dispensé en lien avec toute une variété de disciplines.

>> Lire : Patrick Sensburg : «Le big data est le pétrole du nouveau siècle »

Un nouveau système éducatif européen ?

En plus de fournir un enseignement, des ressources pédagogiques et de sensibiliser sur les enjeux liés à la programmation, l’initiative de l’UE en matière de programmation comprend des tutoriaux pour tous les niveaux, du débutant à l’expert, grâce au lancement d’un nouveau site Internet.

La source d’inspiration de cette initiative a été le site Internet code.org. Depuis son lancement, ce site a produit plus d’un milliard de lignes de codes écrites par de nouveaux étudiants en programmation.

Un succès remarqué par la classe politique européenne, qui espère encourager les citoyens de tout âge à se saisir de ce langage. 

L’évènement « Europe Code Week » cherche à sensibiliser sur l'importance que prend la programmation informatique dans nos sociétés actuelles.

La programmation est le langage des ordinateurs. Apprendre à l'écrire permet de créer des logiciels, des sites Internet et des applications. L’enseigner pourrait même permettre de réduire le niveau très élevé du chômage sur le continent européen et de renouer avec la croissance.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’édition spéciale d'EURACTIV sur l'évènement et découvrir le potentiel exceptionnel que représente la programmation informatique pour nos économies. 

Presse:

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.