Le plan de relance italien est prêt pour la Commission européenne

Le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, lors d'une séance de questions au Sénat, à Rome, le 29 avril 2021. [EPA/GIUSEPPE LAMI]

Le plan de relance a reçu l’approbation finale du Conseil des ministres jeudi (29 avril) et sera soumis à la Commission européenne vendredi (30 avril), conformément au délai fixé par l’exécutif européen.

Outre le plan de 220 milliards d’euros financé par les fonds européens de nouvelle génération, un fonds complémentaire de 30,6 milliards d’euros pour les infrastructures a également été approuvé.

« Nous sommes parmi les premiers pays à soumettre le plan de relance national à la Commission. Il y a plus de 220 milliards d’euros en jeu qui seront utilisés pour investir dans les compétences, créer des emplois et lancer de grands projets conformément aux objectifs de transition verte et de numérisation », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio.

« Environ 100 milliards d’euros seront destinés au sud de l’Italie, pour que tous les Italiens aient les mêmes opportunités », a-t-il ajouté.

La France et l'Allemagne présentent des plans de relance très verts

Le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, et le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, ont tenu aujourd’hui (27 avril) une conférence de presse commune pour dévoiler leur plan national de relance et de résilience.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer