Le prochain Web Summit, grand messe du numérique, revient en présentiel à Lisbonne

L’édition 2020 du Web Summit, qui s’est tenue en décembre dernier, avait été totalement virtuelle en raison du risque posé par la pandémie de Covid-19. L’événement avait rassemblé quelque 104 000 participants en ligne selon les organisateurs. [EPA-EFE/MIGUEL A. LOPES]

La prochaine édition du Web Summit, grand-messe de l’économie numérique, organisée au Portugal depuis 2016, se tiendra à nouveau en présentiel début novembre à Lisbonne, après la rencontre virtuelle de l’année dernière en raison de la pandémie de Covid-19, ont annoncé les organisateurs mercredi (11 août).

La conférence destinée aux entrepreneurs et aux investisseurs des nouvelles technologies se tiendra dans la capitale portugaise du 1er au 4 novembre, à l’Altice Arena, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

« Nous ne pouvions être plus enthousiastes à l’idée de revenir de manière présentielle », s’est félicité Paddy Cosgrave, fondateur de cet important salon des start-up et des nouvelles technologies.

Le Web Summit, qui organise son premier événement présentiel depuis le début de la crise sanitaire, attend « un millier d’orateurs, 1 250 start-up environ, 1 500 journalistes et plus de 700 investisseurs », soulignent les promoteurs de cette initiative.

La participation de la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, l’international espagnol de football Gerard Piqué, plusieurs membres du gouvernement portugais, Brad Smith, le président de Microsoft ou encore l’actrice américaine Amy Poehler figurent parmi les premiers participants dont les noms ont été dévoilés.

L’édition 2020 du Web Summit, qui s’est tenue en décembre dernier, avait été totalement virtuelle en raison du risque posé par la pandémie de Covid-19. L’événement avait rassemblé quelque 104 000 participants en ligne selon les organisateurs.

Le gouvernement réunit les acteurs du e-commerce pour les inciter à réduire leur empreinte environnementale

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et le secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, ont réuni mercredi 15 acteurs du e-commerce pour les inviter à mettre en place des pratiques plus respectueuses de l’environnement.

Subscribe to our newsletters

Subscribe