L’économie italienne se porte mieux que prévu, selon Mario Draghi

Le Premier ministre italien, Mario Draghi, assiste à une conférence de presse au Palais Chigi à Rome, en Italie, le 29 septembre 2021. [MASSIMO PERCOSSI/EPA]

La situation économique de l’Italie « est bien meilleure que ce que nous pouvions penser au printemps », a déclaré le Premier ministre Mario Draghi lors d’une réunion où il a partagé des chiffres prometteurs sur les prévisions économiques et financières du pays.

Selon les estimations actualisées, le PIB italien devrait croître de 6 % pour l’année en cours, tandis que la dette nette devrait tomber à 9,4 % du PIB.

« La dette publique est en légère baisse », a déclaré M. Draghi, estimant que cela « confirme que le problème de la dette publique élevée est directement lié à la croissance » et que « la crédibilité d’un pays est un ingrédient clé de la croissance ».

L’ancien directeur de la Banque centrale européenne a déclaré que son gouvernement tiendrait compte de cette leçon lors de l’élaboration des nouvelles mesures qui doivent être incluses dans la loi budgétaire du pays.

« Nous devons veiller à comprendre quelles sont les mesures qui contribuent activement à une croissance durable équitable et durable et celles qui sont indifférentes », a-t-il expliqué. Le gouvernement doit se réunir la semaine prochaine pour discuter des prochaines étapes de son plan de redressement et de résilience post-Covid.

« Bla bla bla » : les jeunes militants pour le climat dénoncent l’inaction des gouvernements en matière de climat

Le gouvernement italien était l’hôte de l’événement Youth4Climate, qui a accueilli 400 jeunes militants pour le climat avant le sommet sur le climat COP26 qui se tiendra fin octobre à Glasgow.

Subscribe to our newsletters

Subscribe