Les dirigeants européens invités à s’engager à mettre fin au problème des sans-abris d’ici 2030

Au sommet social de Porto, le Portugal souhaite un programme avec du concret basé sur le pilier social européen, un texte non contraignant de 20 principes visant à promouvoir les droits sociaux en Europe. [Shutterstock/Roman Bodnarchuk]

Plus d’une centaine de personnalités européennes ont exhorté plusieurs dirigeants européens, dans une lettre ouverte publiée vendredi (23 mars), à s’engager à mettre fin au problème des sans-abris dans l’UE d’ici à 2030 lorsqu’ils se réuniront au sommet social de Porto, qui doit avoir lieu le 7 mai.

Les signataires de la lettre, qui comprennent des députés européens, des maires, des ONG et des membres du Comité des régions, ont décrit le problème des sans-abris comme « une forme extrême de pauvreté » et une « violation des droits de l’homme » qui ne peut être « tolérée » ou « ignorée » dans l’UE.

Parmi les principales priorités de la présidence portugaise figure l’approbation du plan d’action du pilier européen des droits sociaux présenté par la Commission européenne en mars.

Ce plan espère que, d’ici à 2030, au moins 78 % de la population de l’UE aura un emploi, que le nombre de personnes menacées de pauvreté aura diminué de 15 millions et que 60 % des adultes européens participeront à des activités de formation annuelles.

Au sommet social de Porto, le Portugal souhaite un programme avec du concret basé sur le pilier social européen, un texte non contraignant de 20 principes visant à promouvoir les droits sociaux en Europe, proclamé par les dirigeants européens en 2017 lors du précédent sommet social européen de Göteborg.

Lisbonne devrait approuver une stratégie pour renforcer l'inclusion des personnes en situation de handicap

Le Premier ministre portugais a annoncé que son gouvernement approuverait une stratégie nationale d’ici à la fin du mois concernant l’inclusion des personnes en situation de handicap. Celle-ci devrait rassembler un train de mesures visant à soutenir l’emploi et l’accessibilité.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer