L’Espagne a terminé l’année 2021 avec une réduction record du chômage, jamais vue depuis 2007

Des ouvriers du BTP à Tolède, en Espagne, le 2 juillet 2021. [ISMAEL HERRERO/EPA]

L’Espagne a connu une grande réduction annuelle du chômage de plus de 20 % en 2021 par rapport à 2020, la baisse la plus importante depuis janvier 2007, a rapporté EFE, partenaire d’EURACTIV.

Un total de 3,1 millions de personnes se sont inscrites au chômage auprès des services publics de l’emploi (SEPE) en décembre, soit 782 323 chômeurs de moins qu’en 2020, et une baisse de 20,12 %, selon les chiffres officiels du chômage du ministère de l’Inclusion et du Travail mardi (4 janvier).

Selon le rapport, l’année 2021 s’est terminée avec 19,8 millions de travailleurs affiliés de plus en moyenne à la Sécurité sociale espagnole, soit 776 478 de plus si l’on compare avec décembre 2020 — ce qui représente la plus grande création d’emplois en une seule année depuis 2005.

Mardi, le Premier ministre Pedro Sánchez a applaudi cette bonne nouvelle comme une « mise-en-bouche » marquant la reprise économique qui s’amorce après deux années de forte contraction due à l’impact de la pandémie. En particulier, le secteur du tourisme, qui représente environ 14 % du PIB du pays, a été très durement touché par la pandémie.

Ces chiffres « reflètent une fois de plus les progrès de la reprise en Espagne », a également déclaré le Premier ministre.

« Le chômage est en baisse et maintenant (il a enregistré) 10 mois consécutifs de diminution, ce qui n’était pas arrivé dans toute la série historique (de chiffres officiels) », a déclaré M. Sánchez via son compte Twitter.

« Nous ne nous arrêtons pas (…) nous allons travailler pour combattre la précarité et continuer à créer des emplois de qualité », a-t-il ajouté, cité par EFE.

Grâce à une croissance record dans le secteur des services, l’emploi a augmenté en 2021 à un taux de 4,08%, contre 2,02% en 2019 et 2020 où l’emploi a été réduit de 360 105 personnes, soit 1,86%, en raison de la pandémie.

Le gouvernement, une coalition du parti socialiste PSOE et du parti de gauche Unidas Podemos (Unis nous pouvons) a approuvé le 28 décembre la réforme de la législation du travail pour réduire certains problèmes structurels du marché du travail local, comme un nombre excessif de contrats temporaires, avait rapporté EFE.

C’était l’une des conditions préalables convenues entre M. Sánchez et la Commission européenne pour débloquer l’argent du fonds européen Next Generation. L’Espagne s’est vu attribuer 140 milliards d’euros sur les six prochaines années, sur un total de 750 milliards d’euros.

Ursula Von der Leyen félicite l'Italie pour son économie croissante, mais critique le chômage élevé chez les jeunes

« L’économie italienne connaît une croissance plus rapide que jamais au cours de ce siècle », a déclaré Ursula Von der Leyen lors d’un discours à l’Université Cattolica de Milan, tout en soulignant le problème du chômage élevé chez les jeunes.

Subscribe to our newsletters

Subscribe