Macron et l’Europe : les 6 chiffres à retenir

Lors du dialogue de Meseberg, avec Merkel et Juncker EPA-EFE/FILIP SINGER

Un an jour pour jour après le discours de la Sorbonne, durant lequel le président français avait formulé avec passion une série de propositions pour l’Europe, les résultats semblent maigres. Pas pour l’Elysée, qui défend un bilan chiffrés des propositions du président.

49  propositions

Lors du discours de la Sorbonne, le 26 septembre dernier, le président Emmanuel Macron avait formulé 49 propositions pour changer l’Europe.

Sur ce total, l’Elysée assure que 22 propositions sont « finalisées », 18 sont toujours « en cours » et 9 restent en « préparation ».

Parmi les propositions finalisées, on compte la proposition d’une force européenne de protection civile, la révision de la directive sur le détachement des travailleurs – qui laisse toutefois le secteur du transport sur le carreau, ou encore l’initiative de défense commune conclue à 9 pays.

L’entourage de Macron compte aussi la directive droit d’auteur au rang des succès, même si le débat était déjà largement entamé à son arrivée.

Macron s'attaque bille en tête aux tabous de l'Europe

Changement de traité, de PAC, dette : le président français a brisé de nombreux tabous dans sa proposition de réforme de l’UE. Et décliné une dizaine de propositions concrètes devant les étudiants de la Sorbonne lors d’un propos passionné résonant comme un discours de campagne.

27 propositions sur le carreau

Malgré cette comptabilité discutable, le nombre de propositions en suspens, soit en cours soit en préparation, reste majoritaire, soit un total de 27.

C’est le cas de la taxe sur les entreprises du numérique, qui fait encore l’objet d’un débat politique, mais surtout de la réforme de la zone euro, qui semble mal embarquée.

Sur ce point, l’Elysée assure que le concept de création d’un budget européen propre est sur la table du conseil européen de décembre prochain. En revanche, la création d’un Parlement de la zone euro, qui fait aussi partie de la proposition de réforme, n’a convaincu personne.

Budget propre ou fin de la zone euro : l'ultimatum de la France à l'Allemagne

La zone euro ne survivra pas à l’absence de réforme assure le ministre de l’Economie français, faisant monter la pression sur l’Allemagne à quelques semaines d’un Conseil européen crucial.

800 consultations citoyennes

L’idée de rencontres qui permettraient de débattre et de recenser les propositions pour l’Europe a été au début perçue comme un projet de propagande macroniste. Mais le concept a finalement pris : 200.000 personnes auraient déjà participé à 800 événements un peu partout en Europe.

À Epinal, Macron esquisse la démarche pédagogique des consultations citoyennes

Outil de débat avant les élections, la consultation citoyenne doit permettre d’éviter les mensonges qui ont mené au Brexit, a expliqué le président à Epinal.

1 Jedi

L’agence européenne pour l’innovation de rupture ou Joint European Disruptive Initiative est sur les rails sous la forme d’une initiative franco-allemande. Crée sous la forme d’un collectif, le projet a déjà rassemblée des fonds et lancé des challenges dans plusieurs régions françaises et allemandes.

6 universités européennes en 2019

Dans son discours du 26 septembre 2017, Macron proposait de créer des universités à cursus véritablement européens. Approuvée par le Conseil européen, l’idée se concrétisera en octobre avec un premier appel à projets de la Commission européenne pour 6 premiers cursus qui seront lancés en 2019.

200 eurodéputés pour les listes transnationales

L’idée de listes transnationales pour les élections européennes a séduit un bon tiers du Parlement européen. Mais l’établissement de ces listes est toutefois repoussé à 2024, les chefs d’Etat ayant refusé de modifier pour l’heure les conditions du scrutin européen.

Revers pour Macron sur les listes transnationales

Les eurodéputés se sont accordés pour modifier la composition du Parlement dans la foulée du Brexit. Mais l’idée d’une liste transnationale pour les élections de 2019, portée par Macron, n’a pas remporté les suffrages.

Subscribe to our newsletters

Subscribe