Macron salue les efforts de la Bulgarie pour intégrer la zone euro

Le président français Emmanuel Macron reçoit le Premier ministre bulgare Boïko Borissov à l'Elysée. [AFP/OF]

Le président français Emmanuel Macron a promis au Premier ministre bulgare Boyko Borissov d’« accompagner les efforts » de la Bulgarie pour « se rapprocher voire intégrer » la zone euro et l’espace Schengen. Un article de notre partenaire, Ouest-France.

La Bulgarie, pays le plus pauvre de l’Union européenne qu’elle a rejointe en 2007, veut accélérer sa marche vers l’adoption de la monnaie unique. Le pays mène actuellement une campagne active pour décrocher le soutien des membres de la zone euro, dont celui de la France. « Chaque fois que les efforts concrets sont faits, la France sera aux côtés de ceux qui les portent et c’est son cas », a dit le président français Emmanuel Macron, ce mardi, lors d’une déclaration devant la presse.

« Je porte la volonté, affichée dès ma campagne, d’une plus grande intégration européenne et elle se conjugue avec l’ouverture à tous les pays qui veulent participer de cette intégration. J’ai noté le vrai volontarisme européen porté par le Premier ministre Boyko Borissov, je m’en réjouis », a ajouté le chef de l’État, au terme d’un entretien d’une heure avec le dirigeant bulgare. Avant de préciser qu’il se rendrait en Bulgarie avant la fin de l’année.

« Nous allons tirer l’Europe en avant »

Le président de la République, qui a fait du renforcement de l’Europe l’axe majeur de sa diplomatie, veut avoir un dialogue avec les pays de l’Est, comme l’a illustré sa rencontre avec le président polonais Andrzej Duda en marge du sommet de l’Otan le 25 mai, souligne, par ailleurs, l’Élysée

« Grâce à votre dynamisme, nous allons tirer l’Europe en avant. Ce sera une Europe unifiée et forte mais n’oubliez pas la périphérie », a répondu Boyko Borissov, dont le pays présidera le conseil de l’Union européenne en 2018.

>> Lire la suite sur Ouest-France.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer