Plus de 60% des Croates et Roumains ne peuvent se permettre une semaine de vacances

Un grand nombre d'Européens ne sont pas en mesure de partir une semaine en vacances. [Patrick/ Flickr]

Un nombre important de citoyens européens du sud et de l’est de l’Europe ne peuvent pas se permettre de prendre une semaine de vacance par an, révèle Eurostat.

Le bureau de statistique européen, Eurostat, a publié une nouvelle étude sur la possibilité pour les Européens de partir une semaine en vacances en été.

En 2016, environ un tiers (32,9 %) de la population européenne ne pouvait pas se permettre de partir toute une semaine. S’il parait encore très élevé, ce chiffre est cependant une évolution positive, puisqu’il était à 38 % en 2011.

Les Roumains privés de vacances

C’est dans le nord de l’UE que les citoyens peuvent le plus partir en vacances, la Suède en tête, puisque seuls 8,2 % des Suédois ne peuvent se permettre une semaine de vacances estivales. Suivent le Luxembourg (13,1 % en 2015), le Danemark (13,7 %), la Finlande (14,2 %), l’Autriche (15,4 %) er les Pays-Bas (16,2 %).

À l’inverse, plus de six personnes sur dix ne sont pas en mesure de s’offrir de vacances annuelles en Roumanie (66,6 %) et en Croatie (62,8 %).

Plus de la moitié de la population bulgare (56,4 %), grecque (53,6 %), chypriote (53,5 % en 2015) et hongroise (50,7 %) est également dans cette situation.

Dans l’ensemble, le nombre de personnes qui ne sont pas en mesure de partir une semaine est cependant en baisse, sauf à Chypre, au Danemark et en Grèce.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.