Schulz salue les « réformes réussies » en Espagne malgré le chômage

Martin Schulz a classé l’Espagne parmi les pays de l’UE ayant appliqué « avec succès des réformes nécessaires » tout en appelant à poursuivre la lutte contre le chômage. Un article de notre partenaire, Euroefe.

L’économie espagnole est « revenue sur le chemin de la croissance », mais il y a encore « trop d’hommes, de femmes et de jeunes au chômage », a souligné le chef de file du parti social-démocrate allemand (SPD) et candidat à la chancellerie, lors d’une rencontre avec des médias étrangers.

Interrogé sur sa position face à l’Espagne, dans le cadre des élections allemandes qui auront lieu en septembre prochain, Martin Schulz a répondu que le Pacte de stabilité et de croissance européen devait être « beaucoup plus centré » sur la création d’emplois.salu

Martin Schulz candidat à la chancellerie face à Merkel

L’ancien président du Parlement européen a remporté l’investiture des sociaux-démocrates en Allemagne pour affronter Angela Merkel lors des élections fédérales de septembre prochain.

Le social-démocrate a ensuite fait allusion au « grand intérêt » que portait l’Allemagne aux pays de la zone euro pour que ceux-ci se stabilisent dans la croissance. Il a qualifié de « nécessaires » les « immenses réformes » entreprises dans des pays comme l’Espagne.

L’ancien président du Parlement européen a réfuté le fait que le gouvernement d’Angela Merkel, duquel fait partie le SPD, ait critiqué la « souplesse » de la Commission européenne, lorsque celle-ci a annulé l’amende imposée à l’Espagne et au Portugal pour n’avoir pas respecté les objectifs de réduction du déficit.

« La position d’un ministre n’est pas la position d’un gouvernement », a-t-il tranché, pour préciser que les critiques avaient été prononcées par le ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, et non pas par le gouvernement.

L’UE accorde plus de temps à l’Espagne pour son déficit budgétaire

Les représentants européens se sont montrés cléments face aux difficultés de l’Espagne à remplir ses objectifs de réduction du déficit budgétaire.