En Suède, Tele2 se tourne vers Nokia pour déployer son réseau central 5G

L’opérateur télécom suédois Tele2 s’alliera à Nokia en Finlande dans le cadre du déploiement de son réseau central 5G en Suède et dans les pays baltes. EPA-EFE/LONG WEI CHINA OUT [EPA-EFE/LONG WEI]

L’opérateur télécom suédois Tele2 s’alliera à Nokia en Finlande dans le cadre du déploiement de son réseau central 5G en Suède et dans les pays baltes.

La société suédoise a déclaré dans un communiqué le 11 janvier que sa nouvelle infrastructure centrale accueillera la 4G et la 5G, permettant ainsi des connexions plus rapides et des temps d’attente moins longs.

Quinze États membres tirent la sonnette d’alarme sur les "anti-5G"

Plusieurs pays européens appellent la Commission européenne à mettre en place une stratégie visant à lutter contre la désinformation liée aux réseaux 5 G. Les États craignent, entre autres, un ralentissement dans le déploiement de nouvelles infrastructures.

« Nous sommes fiers de renforcer notre relation de longue date avec Tele2 tandis que nous entrons [ensemble] dans l’ère de la 5G », a fait savoir Raghav Sahgal, président de Nokia Enterprise.

La Suède, où siège Ericsson (rival de Nokia), a indiqué en octobre 2020 qu’elle bannirait Huawei et ZTE de son déploiement 5G en raison des risques de sécurité que ces deux fournisseurs chinois entraînaient.

Plusieurs États membres ont renforcé leurs contrôles sur les sociétés chinoises de 5G en réponse à la pression exercée par Washington, selon qui les installations d’Huawei pourraient être utilisées à des fins d’espionnage par Pékin. Cependant, la firme concernée a réfuté toutes allégations de danger à la sécurité nationale.

La semaine dernière elle a par ailleurs interjeté appel d’un jugement habilitant l’autorité de régulation suédoise de télécom PTS à reprendre le processus de vente aux enchères du spectre de fréquences réservé à la 5G.

Exclusif : la Commission européenne inaugure une nouvelle ère pour le numérique

La Commission européenne dévoilera aujourd’hui (15 décembre) un vaste ensemble de mesures réglementaires visant à réprimer les géants mondiaux du numérique, dans le cadre de deux textes historiques qui remanieront le fonctionnement de l’économie des plateformes dans l’UE.

Subscribe to our newsletters

Subscribe