Les compétences numériques conditionnent l’accès à l’emploi des jeunes

DISCLAIMER: All opinions in this column reflect the views of the author(s), not of EURACTIV.COM Ltd.

Hervé Conan et Frédéric Sansier d’Expertise France.

Organiser une visioconférence, stocker des documents sur le cloud, trouver des informations fiables sur internet ou protéger ses données… Les compétences numériques sont devenues essentielles sur le marché du travail, notamment pour les jeunes.

Hervé Conan est directeur exécutif des Opérations d’Expertise France. Frédéric Sansier  est directeur du département Capital humain et développement social d’Expertise France.

Aujourd’hui, 90% des emplois requièrent un niveau minimum en compétences numériques alors que 42% des Européens qui n’en possèdent pas sont sans emploi. En effet, au-delà du développement des métiers du numérique (développeur web, data analystes, etc.), les compétences numériques sont devenues nécessaires dans la quasi-totalité des autres métiers, eux-mêmes en constante évolution.

Numérique, employabilité et citoyenneté

Pour répondre à ces nouveaux enjeux, de nouvelles politiques publiques sont mises en place au niveau de l’Union européenne et des États membres pour renforcer les compétences numériques des jeunes, particulièrement touchés par le chômage.

Au-delà d’être un simple outil, le numérique est aujourd’hui vecteur d’inclusion sociale – pour les jeunes en recherche d’emploi, mais aussi, plus largement, pour les populations les plus vulnérables (jeunes, femmes, personnes âgées, migrants).

Dès lors, la maîtrise des outils informatiques doit aller de pair avec la compréhension numérique. Celle-ci contribue à rendre l’apprenant « numériquement compétent », notamment pour ce qui est de la sélection de l’information, de la protection des données personnelles ou encore de l’esprit de collaboration et de création en ligne.

Ces politiques doivent permettre aux jeunes de favoriser leur employabilité, via l’accès aux offres d’emploi en ligne dans le cadre de la recherche d’emploi et le recrutement à proprement parler, mais aussi d’être des consommateurs avertis (e-commerce) et d’apprendre à exercer leurs droits citoyens au travers de l’accès et la bonne utilisation des services publics en ligne – « e-administration »).

Une plateforme en ligne pour améliorer ses compétences numériques

Le projet pilote de plateforme d’apprentissage multilingue en ligne gratuite (Compass) développé par Expertise France et ses partenaires (Dara Creative, Lai Momo Cooperativa, SIVECO Romania) propose ainsi de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes en recherche d’emploi en les formant aux compétences numériques nécessaires attendues par les employeurs.

La plateforme cofinancée par la Commission européenne a été lancée publiquement en mars 2018 lors de la Semaine de l’apprentissage mobile de l’UNESCO à Paris. Elle est actuellement testée en France, en Irlande, en Italie et en Roumanie, dans les 4 langues correspondantes.

Basés sur le cadre européen des compétences numériques (DigComp), les modules d’apprentissage en ligne sont suggérés à l’utilisateur en fonction de son niveau en compétences numériques et de son objectif professionnel. Une fois le parcours d’apprentissage effectué, la plateforme attribue des badges numériques qui attestent du niveau des jeunes apprenants aux futurs employeurs.

Avec ce projet, Expertise France soutient, en tant qu’agence française de coopération technique internationale, la Coalition en faveur des compétences et des emplois numériques adoptée par la Commission européenne en juin 2016 et visant à améliorer les compétences numériques de tous les Européens, tous types de métiers confondus, ainsi que le Plan d’Action en matière d’Éducation numérique de janvier 2018 ayant pour objectif « d’aider le plus grand nombre de personnes à acquérir le socle de compétences nécessaires pour vivre et travailler au XXIe siècle ».

Répliquer l’expérience ?

Aujourd’hui, Compass doit être mise à la disposition de l’ensemble des jeunes Européens afin de faciliter leur employabilité. Ce projet nécessitera de promouvoir l’outil auprès des acteurs des États membres en charge de l’accompagnement des jeunes vers l’emploi ainsi qu’auprès de ces jeunes, futurs utilisateurs.

Initialement développé pour répondre à un besoin au sein l’Union européenne, Compass a également vocation à être une source d’inspiration dans d’autres régions du monde dont les économies font face à des défis similaires. En effet, la forte pression démographique et le développement accru du tertiaire qui caractérisent les sociétés émergentes engendrent des besoins importants en matière de formation des jeunes, notamment en compétences numériques de base.

Les outils méthodologiques de Compass, développé en collaboration avec la Division des compétences et de l’employabilité de l’OCDE, sont tout à fait adaptables dans d’autres zones géographiques.

Capitaliser sur les bonnes pratiques européennes et les partager avec des pays partenaires est l’un des principaux objectifs d’Expertise France. Étendre l’utilisation d’un outil tel que Compass à des pays émergents pourrait permettre de favoriser dans ces pays, tout comme dans le nôtre, une meilleure insertion professionnelle des jeunes.

 

Plus d'information

Subscribe to our newsletters

Subscribe